twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kenya : ATC réclame 3,2 millions $ à Telkom pour remettre en service ses tours télécoms qu’il a désactivées

jeudi 7 décembre 2023

En 2018, ATC a convenu des conditions de location et de services avec Telkom, acquérant ainsi 723 tours télécoms de l’opérateur. Depuis janvier, ce dernier n’a pas pu payer la redevance de location, ce qui a entraîné la déconnexion d’une partie des sites télécoms.

Le gestionnaire de tours de télécommunications American Towers Corporation (ATC) exige un acompte de 500 millions de shillings (3,2 millions USD) à la société télécoms Telkom Kenya pour remettre en service les tours télécoms qu’il a désactivées. L’opérateur de téléphonie mobile devra également s’engager à verser 150 millions de shillings par mois à ATC.

Il s’agit d’un nouvel épisode de la dispute qui oppose ATC et Telkom depuis quelques mois au sujet de l’incapacité de l’opérateur télécoms à payer la redevance de location des sites télécoms, conformément à un accord signé en 2018. ATC a donc décidé de déconnecter une partie des tours télécoms sous contrat, entraînant des interruptions des services de Telkom. En octobre dernier, la dette s’élevait à 7,2 milliards de shillings.

De son côté, Telkom insiste sur le fait qu’il n’est pas en mesure de payer la dette en raison des difficultés financières et opérationnelles auxquelles il est confronté. La société estime qu’elle a besoin d’un investisseur stratégique et d’un règlement des factures en suspens par le gouvernement. Par ailleurs, l’exécutif a annoncé, en octobre, que la société émiratie Infrastructure Corporation of Africa LLC (ICA) va racheter la participation majoritaire de 60 % que détient la société britannique Helios Investment Partners dans Telkom Kenya.

Cela devrait donner à Telkom les moyens pour être plus compétitif sur le marché télécoms kényan où il est en perte de vitesse depuis quelques années. La société a vu son parc d’abonnés à la téléphonie mobile passer de 2,13 millions à la fin de l’exercice financier 2012/2013 à 1,5 million à la fin de l’exercice financier 2022/2023, d’après les statistiques de l’Autorité des communications (CA). La part de marché de l’opérateur télécoms est passé de 7 % à 3,8 % sur la même période.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 7 décembre 2023)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik