twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kaymu.sn publie le premier rapport sur les tendances e-commerce au Sénégal

vendredi 5 février 2016

Kaymu.sn publie le premier rapport détaillant les tendances e-commerce au Sénégal [1]. L’industrie du e-commerce est encore à ses débuts mais suscite d’ores et déjà un vif intérêt pour les tiers ! Depuis deux ans, une trentaine de sites e-commerce ont rejoint le secteur et les internautes intègrent dorénavant dans leur quotidien, de nouvelles habitudes d’achat en ligne.

Du fait de la jeunesse du marché et de la transformation progressive des modes de consommation, il est encore difficile d’établir de manière objective le rapport qu’entretiennent les consommateurs Sénégalais avec acte d’achat en ligne, ainsi que son impact réel sur le marché et l’économie. C’est en sa qualité d’acteur majeur et de leader dans l’achat et la vente sur internet au Sénégal, que Kaymu.sn entend à travers cette étude définir le profil type du cyberconsommateur sénégalais et en déduire son comportement et ses habitudes d’achat.

Qui achète le plus sur internet ? Est-ce les hommes ? Les femmes ? Qu’achètent-t-ils exactement et quels sont leurs centres d’intérêts ? Quand et par quel moyen accèdent-ils au shopping en ligne ? Ce rapport étudie, sur une durée de deux ans, un échantillon de 500.000 visiteurs. Les informations recueillies reposent principalement sur nos outils d’analyses internes et publics, renforcées par différents rapports sectoriels en marketing et en Business Intelligence.

Tout d’abord, le rapport révèle que le trafic analysé provient de visiteurs dont la tranche d’âge se situe entre 25 et 34 ans, suivis de près par les 18-24 ans.

Les hommes achètent plus que les femmes sur internet

Selon l’étude menée par Kaymu.sn, on constate que 58,5 % des transactions sont effectuées par des hommes. Fait qui brise le mythe selon lequel les femmes sont plus enclines au shopping que les hommes. Par ailleurs, il semble que le Sénégal ne soit pas le seul pays où les hommes détrônent les femmes en matière d’achat en ligne d’après une étude similaire établie par Kaymu au Maroc.

Les dakarois, rois du shopping en ligne

Sans grande surprise, le rapport permet d’observer que les Dakarois occupent la première place en termes d’achat sur internet (61%), suivis de près par les Saint-Louisiens (17%) puis les Pikinois (11%). Il est intéressant de soulever que 7% des commandes ont été néanmoins effectuées depuis d’autres villes du Sénégal, ce qui poussent notre plateforme e-commerce à adapter la livraison afin de répondre aux exigences variées des clients et d’étendre nos services sur tout le territoire national.

Les Sénégalais effectuent leurs achats via leurs ordinateurs personnels

Avec un taux de pénétration d’internet mobile d’environ 94%, il est étonnant de constater que les visites proviennent principalement des ordinateurs de bureau et des ordinateurs portables ; ceux-ci étant plus commode pour passer à l’acte d’achat tandis que les smartphones font guise de lèche vitrine. Cependant, force est de constater que les Sénégalais font de plus en plus d’achat via leurs téléphones (16,7%). Les IPhone étant les plus utilisés, suivi des tablettes Apple IPad.

La « Mode et les accessoires » en première position des catégories les plus vendues

Pour ce qui est des produits les plus commandés, l’enquête nous a révélé que les articles de mode et les accessoires sont restés, tout au long de ces deux années, à la tête des ventes. Les bijoux/montres et les téléphones et tablettes venant en 2ème et 3ème catégorie phares.

« Dans notre métier, les données fiables c’est tout ce qu’il y a de plus important. Ce rapport, qui est le premier d’une une longue série, donne un bon aperçu des besoins sur le marché local et des indicateurs de performance clés liés du commerce électronique. Il permet aux parties prenantes de comprendre le comportement des clients et de mieux ajuster leur stratégie. Ce rapport montre surtout que nous sommes sur la bonne voie et que le commerce électronique a clairement un avenir dans nos marchés. Nous sommes très fiers du travail abattu et fier également de pouvoir mettre ces informations à disposition des acteurs du secteur » explique Sassoum Niang, Directrice de Kaymu Sénégal.

Découvrez les chiffres-clefs et l’intégralité de l’étude sur Kaymu.sn.

(Source : Kaymu, 6 février 2016)

[1] Veuillez noter que ce rapport ne concerne que les données liées à l’activité de Kaymu Sénégal et ne se réfère pas aux autres sites de e-commerce.

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)