twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Karim Wade interpellé par Tanor Dieng sur son implication dans l’affaire Sentel : La Gc réagit et invite le patron du Ps à un débat contradictoire...

lundi 22 février 2010

Interpellé par le patron du Parti socialiste, M. Ousmane Tanor Dieng sur les raisons de l’implication de Karim Wade dans l’attribution de la licence de Sentel, les frères de ce dernier réunis à travers la Génération du Concret, par la voie de Abdoulaye Sèye, réagissent. Selon M. Sèye : « voulant masquer son rôle prédateur, naguère, dans la gestion ombrageuse de l’octroi de la licence de téléphonie mobile au groupe Millicom propriétaire de « Sentel-Tigo », Tanor Dieng tente de détourner le regard des Sénégalais et de réécrire l’histoire à la manière d’un faussaire ». Lire sa déclaration intégrale.

"Cela commence par être une habitude. Le Parti Socialiste et son leader Ousmane Tanor Dieng se lancent de plus en plus dans des attaques saugrenues et infondées sur la personne du Ministre d’Etat Karim Meïssa Wade (KMW), leader de la Génération du Concret. Le chef de file des socialistes, voulant masquer son rôle prédateur, naguère, dans la gestion ombrageuse de l’octroi de la licence de téléphonie mobile au groupe Millicom propriétaire de « Sentel-Tigo », tente de détourner le regard des Sénégalais et de réécrire l’histoire à la manière d’un faussaire. A chaque fois que Karim Meïssa Wade, grâce à ses compétences avérées, fait des réalisations saluées par tous, Ousmane Tanor Dieng saute sur des prétextes du style : « il l’a fait à quel titre ? » pour s’en prendre à lui. Dans cette affaire de licence de téléphonie mobile, Karim Wade et Thierno Ousmane Sy ont agi en parfaite adéquation avec les directives présidentielles, préférant les intérêts du peuple avant tout. Il ne saurait en être autrement. En vérité, KMW s’est élevé contre le bradage, au profit de quelques investisseurs étrangers, des ressources du pays. Patriote sincère et redoutablement averti des questions de finance et de négociation internationales, il l’a toujours démontré dans la gestion des nombreux dossiers à lui confiés par le Chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade. Qualités dont, hélas, OTD ne peut se prévaloir. Analphabète des questions de technologies et incapable d’utiliser un ordinateur, Tanor n’est pas de son temps et ne peut donc comprendre les enjeux mondiaux relatifs à la téléphonie et télécommunications. Nous sommes dans un monde de vitesse et d’exécution. Le sait-il ? Alors tout puissant Premier secrétaire du PS et Ministre d’Etat et Directeur des Affaires et Services présidentiels, M. Dieng a profité de sa double casquette pour organiser et planifier, à l’échelle industrielle, des magouilles d’une envergure insoupçonnée. L’octroi frauduleux de la licence de téléphonie mobile à Millicom à un vil prix, 50 millions de francs Cfa les détournements des deniers publics consécutifs à l’affaire des « licences de pêche » et tant d’autres dossiers obscurs, illustrent à suffisance les actes de cet homme arrogant et cassant, faiseur de pluie et de beau temps des années socialistes.

La Génération du Concret demande solennellement à Karim Meissa Wade et à Ousmane Tanor Dieng de prendre les dispositions nécessaires pour organiser un débat contradictoire au Parlement en direct à la télévision sur tous les aspects de la licence de téléphonie mobile de Millicom. Un débat contradictoire avec comme seul juge, le peuple souverain. Cette fois-ci, les Sénégalais espèrent que Ousmane Tanor Dieng ne rééditera pas le coup du débat télévisé sur la gestion des deux OCI. Les Sénégalais souhaitent que cette fois-ci Ousmane Tanor Dieng ne prenne la fuite devant Karim Wade".

La Génération du Concret, Le Porte-Parole Abdoulaye Sèye

(Source : Ferloo, 22 février 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)