twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Kabisseu Fm, la voie de la paix et du développement à Oussouye

mardi 10 juillet 2012

Les responsables de Kabisseu Fm, une radio communautaire émettant à partir de la commune d’Oussouye, espèrent contribuer au retour de la paix en Casamance par la sensibilisation sur les conséquences du conflit dans la région sud du pays, en partant notamment d’une ligne éditoriale inspirée des préoccupations de développement à la base.

"La radio Kabisseu Fm a été mise en place pour accompagner le processus de paix, parce qu’on s’était rendu compte que les communautés n’étaient pas directement impliquées dans la résolution de conflit casamançais", a expliqué Ali Ngoné Diop dit Vieux Diop, chef de cette station faisant partie du réseau des quatorze radios communautaires de la région de Ziguinchor.

Selon lui, Kabisseu Fm " fait la promotion de la culture, cultive les valeurs de paix en obligeant les populations à changer de comportement par rapport au conflit, et aide à la promotion du développement local et de la culture".

"Le conflit de la Casamance est un problème culturel. Les autres n’ont pas cherché à comprendre comment vivent les Casamançais. Il y a eu donc des frottements’’, a estimé Vieux Diop, selon qui Kabisseu FM cherche à combler ce vide en touchant le plus grand nombre d’auditeurs possibles, même si la station ne compte pour le moment qu’entre 10 et 20.000 fidèles.

La station a vu le jour le 22 avril 2006, dans le cadre d’un partenariat noué entre World Vision et l’Association des jeunes agriculteurs et éleveurs du département d’Oussouye (AJAEDO), par l’intermédiaire de l’ambassade des Etats-Unis à Dakar.

Avec neuf bénévoles permanents et 25 producteurs d’émissions, la station permet aux ‘’acteurs de paix, qui n’ont pas eu l’occasion de communiquer pendant des décennies, de dire ce qu’ils font", à partir d’une couverture totale du département d’Oussouye.

Kabisseu Fm est également écoutée jusqu’en en Guinée-Bissau et en Gambie et même dans certains endroits à Ziguinchor, la capitale sud du pays. "Notre chance, fait observer le chef de station, c’est que les eaux propulsent les ondes".

De même, ajoute Vieux Diop, Kabisseu FM participe aussi à la promotion du folklore et de la culture locales, tout en contribuant à l’atteinte de certains objectifs de développement dans des secteurs-clés comme l’éducation, la santé. "La ligne éditoriale de Kabisseu Fm, c’est paix et développement", a-t-il insisté.

Cela dit, cette station communautaire fait face à ses dépenses de fonctionnement comprises chaque mois entre 500 et 700 mille francs CFA, compte non tenu de la masse salariale évaluée à 300.000 francs CF. La station peine également à renouveler son matériel, selon son responsable.

"Aucune collectivité locale n’est partenaire de la radio malgré les correspondances que nous avons envoyées alors que nous avons la même cible qui est la population’’, déplore Vieux Diatta.

(Source : APS, 10 juillet 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)