twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Joyce Sagoe, Directrice marketing et communication de Tigo : « Il n’y a aucun risque de perte d’emploi avec le transfert du personnel chez Ericsson »

lundi 4 mai 2015

« Le projet d’externalisation des activités de Tigo vers Ericsson constitue un changement interne pour la société. Nous voulons optimiser toute la gestion de notre réseau. Pour cela, au niveau du groupe Millicom, il y a un accord signé avec Ericsson qui travaille strictement avec nous, notamment dans la phase pilote de la 4G. On a procédé à l’externalisation des activités de Tigo parce que l’environnement télécom augmente très vite, le marché est très concurrentiel. On a envie d’être aujourd’hui un vrai challenger sur le marché et offrir le meilleur service Internet. Pour cela, il faut qu’on puisse avoir un réseau fiable et performant. On travaille avec Ericsson pour gérer la gestion du site, mais en interne on voudrait se recentrer sur notre cœur de métier qui est les services télécoms à offrir. Dans ce cadre, on a identifié des rôles dans la structure qui sont aujourd’hui au département technique. Ces rôles sont importants pour la gestion opérationnelle de notre réseau. Ce sont ces rôles qui ont été transférés chez Ericsson. Comme ça été fait dans les autres opérations. Au niveau de la direction, c’est de nous assurer qu’il n’y a aucune perte d’emploi. Nous avons des garanties que toutes les ressources qui travaillent aujourd’hui chez Tigo et qui vont aller chez Ericsson vont continuer à travailler. Nous sommes rassurés que les contrats avec Ericsson sont des contrats à durée indéterminée, comme les contrats qu’on a chez Tigo. A Ericsson, il y a des mesures d’accompagnement en terme d’avantages et de bonus. Les personnes qui vont aller à Ericsson ont des avantages liés à leur poste. Les anciennetés sont conservées. Il n’y a pas de changement de statut. C’est la continuité de la fonction à Ericsson. Il n’y a pas de risque de perte d’emploi comme le prétendent certains agents ».

On n’a violé aucune loi

« Nous n’avons pas violé la loi en transférant notre personnel vers Ericsson. Nous respectons la loi. Nous sommes transparents sur toute la démarche. Il n’y aucune réduction du personnel. Nous avons accepté d’aller dans le processus de négociation, surtout de médiation, juste pour rassurer les uns et les autres sur les garanties qui s’offrent. Nous avons rajouté au contrat le fait que si jamais, il est arrivé que ce contrat avec Ericsson venait à s’arrêter, les employés seraient tous réintégrés à notre service(Tigo). Cela, parce que nous aurons besoin de gérer notre réseau. Nous n’avons pas l’intention de précariser les emplois. Ce n’est pas ça notre objectif ».

M.Bacaly

(Source : L’Observateur, 4 mai 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)