twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Journée internationale des filles dans les TIC : L’Etat veut que le tout numérique gouverne tout usage, d’ici à 2020

vendredi 25 avril 2014

Faire en sorte que d’ici à 2020, le tout numérique gouverne tout usage et que les Tic soient un secteur porteur de croissance, telle est l’ambition du gouvernement, à en croire le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, qui présidait, hier, à côté de la présidente du Conseil économique, social et environnemental, la journée internationale des filles dans les Tic.

A l’instar du reste du monde, le Sénégal a célébré, hier, la journée internationale des filles dans les Tic. Cette journée s’inscrit dans la stratégie nationale de la mise en œuvre de la résolution 70 de l’Union internationale des télécommunications (Uit) adoptée en 2010 à Guadalajara (Mexique) et qui préconise l’égalité homme-femme et l’autonomisation des femmes grâce aux Tic.

« L’enjeu, c’est de faire en sorte, d’ici à 2020, que le tout numérique gouverne tout usage et que les Tic soient un secteur porteur de croissance », explique le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye.

Pour lui, le slogan de cette année, « Fille choisit les Tic et assure ton avenir », offre aux jeunes filles l’opportunité de se familiariser avec ces technologies, de découvrir les carrières potentielles de ce secteur et de se susciter des vocations.

« La filière des Tic est passionnante et enrichissante. Elle suscite beaucoup de curiosité et provoque des bouleversements socioéconomiques importantes et a révolutionné le monde moderne », ajoute-t-il.

M. Dièye promet que son département, à travers la cellule genre et partenaires, va faciliter l’insertion professionnelle des filles dans le secteur des Tic par la mise à disposition de bourses de formation, de stages rémunérés et de financements pour les femmes porteuses de projets innovants.

« Un formidable avenir s’annonce pour vous, jeunes filles, dans ce secteur », assure le ministre en s’adressant à l’assistance composée essentiellement d’élèves et d’étudiantes.

En sa qualité de marraine de la rencontre, la présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Mme Aminata Tall, a encouragé les jeunes filles à profiter des opportunités qu’offrent les Tic.

Selon elle, les Tic, carrefour incontournable de toutes les disciplines et professions, donnent non seulement accès à des informations et à des connaissances dans les différents secteurs socioéconomiques, mais offrent également des possibilités à nos concitoyens d’améliorer leur qualité de vie.

C’est dans ce cadre, dit-elle, que le Cese a jugé pertinent de travailler, lors de sa session ordinaire de l’année 2014, sur le thème « Economie numérique, facteur de croissance au Sénégal ». Aminata Tall regrette, cependant, qu’une bonne partie de la population, particulièrement la frange féminine, n’ait pas accès aux Tic.

« Malgré le développement exponentiel des Tic et les opportunités qu’elles offrent, les femmes et les filles, particulièrement dans les zones rurales, continuent d’être la couche sociale la plus durement affectée par la fracture numérique », explique-t-elle.

Même si, relève Mme Tall, l’Etat s’efforce de combler ce gap par la mise en place d’un fonds de solidarité numérique. Le faible taux de scolarisation des filles, notamment dans les filières scientifiques, est cité comme étant le principal handicap de leur présence dans les Tic.

Au cours de cette journée, il est prévu des panels sur les thèmes suivants : promotion du genre dans les Tic, l’apport des filles dans les Tic pour un Sénégal émergent, ainsi qu’un concours « Jiggen ci Tic ».

Seydou Ka

(Source : Le Soleil, 25 avril 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)