twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Journée internationale : Les filles au coeur des innovations technologiques

vendredi 26 avril 2013

La Journée internationale des jeunes filles dans les Tic a eu lieu, hier, au King Fahd Palace de Dakar. Elle contribue au renforcement des connaissances et des capacités des filles en matière de technologie de l’information et de la communication.

A l’instar des autres pays du monde, le Sénégal a célébré hier, la Journée internationale des filles dans les Tic. Instituée depuis 2001, par l’Union internationale des télécommunications (Uit) dans sa résolution 70, cette journée internationale a pour objectif majeur de susciter auprès des filles des vocations dans les e-métiers. Il s’agit d’inciter les filles à intégrer les métiers des Technologies de l’information et de la communication.

La deuxième édition, axée sur la problématique de la « Formation numérique des filles », a été marquée par des panels soutenus par des femmes évoluant et très influentes dans le domaine des Tic au Sénégal. Il s’agit principalement « des filles dans l’innovation technologique », dont l’objectif est de renforcer les compétences des filles en matière d’innovation technologique.

Le deuxième panel a porté sur « le secteur des Tic, rôle et place des filles et des femmes ». Cette joute oratoire avait pour but d’encourager les filles à s’orienter vers les professions du secteur des Tic et d’identifier les contraintes et les besoins prioritaires pour l’accès et le maintien des filles des filles dans ce secteur.

Quand au troisième panel qui a trait à la « formation en Tic : quelles opportunités pour les jeunes filles », il a eu comme objectif de vulgariser les différentes filières du secteur des Tic et d’informer les jeunes filles sur les opportunités du secteur.

Comme autres activités de cette journée, un film documentaire sur des témoignages de femmes leaders dans le secteur des Tic a été également visionné à l’honneur des lycéennes et étudiantes venues de toutes les universités du Sénégal. La journée a été également l’occasion de remettre les prix du concours « Jiggen ci Tic » sur les meilleurs projets innovants des filles, remportés par l’Ecole supérieure polytechnique, l’Université de Ziguinchor et celle de Saint-Louis.

Intégrer les métiers Tic

Présidant la cérémonie de lancement de cette journée nationale des filles dans les Tic, le directeur de Cabinet du ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Ababacar Guèye, a salué l’initiative de l’Uit de célébrer cette journée.

« Les Tic offrent des potentialités. Il ne faut pas que les pays restent en marge par rapport à l’économie numérique de manière générale. Il faut aider les filles à intégrer les métiers des Tic qui va leur permettre de développer leur potentialités à plusieurs niveaux techniques », a-t-il dit.

« Ceci va leur permettre du point de vue économique et financier d’avoir une assise beaucoup plus solide, de s’améliorer et d’accéder à l’emploi aussi bien dans le public que dans le secteur du privé », a-t-il soutenu.

M. Guèye ne manquera pas d’inviter les filles à s’intéresser davantage au secteur des Tic pour devenir progressivement des expertes en embrassant cette filière tant au niveau de la formation secondaire que supérieure.

Le représentant de la zone de l’Uit pour l’Afrique de l’Ouest, Ali Drissa Badiel, a indiqué que cette journée a été créée pour compenser le déficit de femmes dans les métiers des Tic.

« Si je prends l’exemple du Sénégal, où l’on estime que 52% de la population est composée de femmes et de filles, nous constatons qu’à l’instar des pays en développement, il y a une faible participation des femmes et des jeunes filles dans les métiers des Tic.

D’où l’intérêt d’organiser cette journée afin d’inciter un plus grand nombre de femmes à embrasser les carrières liées aux Technologies de l’information et de la communication et de leur ouvrir de nouvelles possibilités dans l’univers numérique ».

Maguette Guèye Diédhiou

(Source : Le Soleil, 26 avril 2013)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)