twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Internet mobile au Sénégal : Les entreprises d’abord

vendredi 23 décembre 2005

Les clients téranga dont la plupart sont des professionnels vont être utilisés en "cobaye" pour tester le réseau Gprs que la Sonatel Mobiles a lancé hier, jeudi 22 décembre 2005. Ils vont ainsi pouvoir utiliser gratuitement internet à partir de leur téléphone portable sur une période d’un mois pour tester la fiabilité du réseau Gprs. La technologie Gprs, rappelons-le, est à même de faciliter le rapprochement entre le mobile et l’Internet et représente l’intermédiaire entre la deuxième génération de la norme GSM(Global System for Mobile Communication) et la troisième UMTS.

L’introduction du GPRS au sein des réseaux mobiles avec notamment une modification du cœur de réseau GSM, remet en cause sur plusieurs points l’approche actuelle, entre autres, le mode d’accès à la plate-forme de services.

Selon le directeur général de Sonatel mobiles, Léon Charles Ciss, "le choix fait sur les clients téranga pour expérimenter l’internet mobile, est une manière de contribuer à la productivité des entreprises en donnant à ses responsables les possibilités de disposer des informations en temps utiles". M. Ciss de préciser que "cette démarche adaptée n’est pas un souci d’empressement sous l’effet d’une quelconque concurrence mais répond à l’étique dans les Nouvelles technologies de l’information et de la communication". Pour appuyer ces propos, Ousmane G. Ndiaye, directeur marketing de Sonatel indique que "le Gprs va permettre aux entreprises d’aller plus vite et d’économiser le maximum de papier possible".

Du fait de ce privilège accordé aux entreprises, Cheikh Tidiane Mbaye, directeur général du Groupe Sonatel estime pour sa part que "l’entreprise doit jouer sa partition", et qu’à part le Togo et le Nigéria, "le Sénégal est le seul pays de la sous-région à détenir cette technologie d’une manière conventionnelle".

Aspect non moins important, la facturation que les responsables de l’opérateur historique prévoient pour après la phase test en cours, c’est-à-dire " à partir du 23 janvier 2006 après avoir tiré les leçons de la phase test", a indiqué M. Mbaye.

Et pour mieux ferrer les potentiels abonnés, Léon Charles Ciss affirme que "la tarification sera parmi l’une des plus attrayantes d’Afrique."

Pour sa part, le directeur général de la désormais Agence de régulation des télécommunications et des postes(Artp), Daniel Seck, a attiré l’attention de l’opérateur sur la "nécessité d’adopter une démarche allant dans le sens de la réduction de la fracture numérique". Il faut, dit-il, "permettre à la majorité de la population de bénéficier de cette innovation technologique." Même son de cloche pour le conseiller technique numéro un du ministre des Postes et télécommunications, Ndongo Guimba, qui a exhorté l’opérateur à étendre rapidement le Gprs aux autres zones de couverture.

Pour autant, le directeur général de la Sonatel Mobiles a tenu à préciser que "l’internet mobile ne vient pas pour concurrencer les cybercentres mais s’inscrit dans une dynamique de réduction de la fracture numérique".

Bacary DABO

(Source : Sud Quotidine, 23 décembre 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)