twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Internet Society incite les pays d’Afrique à échanger davantage du trafic pour offrir aux populations un meilleur accès à Internet

mercredi 23 août 2017

Depuis le 22 août 2017, Abidjan abrite la 8ème édition du forum africain sur le peering et l’interconnexion. Organisé par Internet Society (ISOC), ce forum a pour objectif « d’étendre l’infrastructure et les services Internet en Afrique en rassemblant les acteurs principaux pour développer les opportunités d’interconnexion, de peering et d’échange de trafic sur le continent », indique l’organisation internationale qui promeut le développement de l’accès à Internet dans le monde.

A travers l’interconnexion et le peering qui traduisent un accord d’échange de trafic data entre les opérateurs, desquels résultent un accroissement conséquent du débit Internet grâce à une réduction de la latence et une fiabilité améliorée, Internet Society est certaine que les populations africaines pourront bénéficier d’un accès à la data de bien meilleure qualité.

Bilé Diéméléou, le directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) a souligné que la réunion à laquelle prennent part 180 acteurs de l’Internet sur le continent « cherchera à offrir des solutions que les gouvernements et les sociétés de télécommunications pourront adopter pour aider les pays africains à améliorer l’accès, la connectivité et l’utilisation d’Internet ».

Les résolutions issues du forum africain sur le peering et l’interconnexion qui s’achève le 24 août, viendront certainement renforcer les actions entreprises depuis 2010 par l’Union africaine (Ua) pour juguler le problème de faible accès des populations à l’Internet de qualité.

A travers le projet de système africain d’échange Internet (AXIS), l’Ua a déjà réussi à mettre sur pied une trentaine de points d’échange Internet actifs sur le continent.

(Source : Agence Ecofin, 23 août 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)