twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Internet : Les Comores coupées du monde à cause d’un contentieux commercial

vendredi 18 novembre 2016

Plus de 3G, plus de wifi : pendant plus de 24 heures, les Comores n’étaient plus connectées à Internet, à cause d’un contentieux commercial entre le consortium du câble EASSY, la société nationale Comores Telecom et la société Telma. Chacun rejette sur l’autre la responsabilité de cette situation.

L’opérateur historique Comores Telecom s’oppose notamment à l’entrée sur le marché de la société Telma, son concurrent malgache. Après des négociations, la connexion aurait été rétablie dans la journée de jeudi 17 novembre 2016, selon le site Comores-infos.net

"Le 15 novembre dernier, le comité de gestion du consortium EASSy qui gère le câble sous-marin en fibre optique Eastern Africa Submarin System a fait droit à la demande de la société Telco, filiale comorienne de Telma, du groupe malgache Hiridjee, associé au français Free, de désactiver la capacité de connexion de l’opérateur public Comores Télécom, suite à un contentieux commercial intervenu après l’irruption de Telma sur le marché comorien des télécommunications", rapporte France Mayotte Matin, dans son édition de ce vendredi 18 novembre 2016.

Comores Telecom, qui exploite le câble qui fournit Internet à 25 opérateurs d’Afrique de l’Est avec un groupement d’entreprises, refuse depuis un an l’accès à son nouveau concurrent Telma, dans le but de conserver son monopole. "Comores télécom avait été prévenue depuis des jours, mais elle avait fait la sourde oreille", précise France Mayotte Matin.

Conséquence, les Comores ont été privées d’internet, de télécommunications, de flux bancaires pendant 24 heures.

"La connexion internet a été réatablie (...) après 24 heures de négociations", précise le site Comores Infos, qui rapporte que le président Azali serait intervenu "depuis le Maroc", où il est actuellement pour la COP 22.

(Source : IPR->[http://www.ipreunion.com/], 18 novembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)