twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Interdiction aux ministres d’utiliser Gmail, Hotmail ou Yahoo, le ministre Yaya Abdoul Kane se prononce

jeudi 19 mai 2016

Suite à la décision du chef de l’Etat interdisant aux membres du gouvernement l’utilisation des messageries électroniques Gmail, Hotmail ou Yahoo dans le cadre des communications officielles, le ministre Yaya Abdoul Kane se prononce. Le ministre des Postes et des Télécommunications approuve la décision de Macky Sall et appelle les citoyens à faire preuve de vigilance dans l’utilisation des TIC -Technologie d’Information et de la Communication-.

« Aujourd’hui la cybercriminalité pose problème. Et Pour les communications diplomatiques et autres il est indiqué de passer par des réseaux sécurisés notamment le réseau de l’administration puisque l’Etat dispose à travers l’ADIE (Ndlr Agence de l’Informatique de l’Etat) de messagerie intra gouvernementales qui permet de faire des communications en toute sécurité. C’est dans ce sens que le président a fait cette recommandation » précise le ministre Yaya Abdoul Kane.

Une stratégie bien approuvée par le ministre puisqu’il réitéré l’engagement de son département à travailler dans la cybersécurité pour éviter le danger que cela représente.

« Je rappelle que nous travaillons sur une stratégie nationale sur la cybersécurité. On ne peut pas prétendre développer l’économie numérique, promouvoir l’usage des TIC sans pour autant prendre en compte la problématique de la cybersécurité qui, aujourd’hui pose un réel problème. Le danger c’est le danger fondamental »

Cette décision du chef de l’Etat n’est pas réservée exclusivement aux membres du gouvernement mais pour tous les autres citoyens à en croire le ministre des Postes et des Télécommunications.

« C’est des questions fondamentales sur lesquelles on doit légiférer et prêter attention, pas seulement pour les Etats mais pour les citoyens lambda. Je profite de l’occasion pour lancer un appel à tous les usagers notamment aux jeunes de faire très attention avec l’utilisation des TIC, qui, sont un couteau à double tranchants » conclut le ministre.

(Source : Sene News, 19 mai 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)