twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Insertion et auto-emploi des couches vulnérables dans le secteur du numérique : L’ADIE prédispose 100 jeunes

samedi 23 décembre 2017

L’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), à travers un programme de formation des couches vulnérables, a formé au total 100 jeunes dans les domaines du webmastering, de l’infographie, de la maintenance, ainsi que du système de gestion de bases de données. S’adressant aux récipiendaires des parchemins au cours d’une cérémonie hier, vendredi 22 décembre, le Directeur général de l’Adie fait savoir que lesdites attestations doivent certes, servir à leur insérer dans les entreprises, mais surtout leur permettre de créer leur propre emploi.

Ils sont au total 100 jeunes issus des couches vulnérables, notamment des personnes vivants avec un handicap à recevoir leur parchemin, après une formation qu’ils ont débutée depuis le 2 mai dernier. En effet, ces jeunes ont été capacités dans les domaines du webmastering, de l’infographie, de la maintenance, ainsi que du système de gestion de bases de données. La maitrise d’œuvre n’est rien d’autre que l’Agence de l’Informatique de l’Etat (Adie) à travers un programme destiné aux couches vulnérables, géré par la Direction de la solidarité numérique.

Venu remettre aux jeunes formés leur attestation de fin de formation, le Directeur général de l’Adie, Cheikh Bakhoum explique tout d’abord le sens dudit programme. Pour lui, ledit programme vise à accompagner les couches fragiles au Sénégal, qui représentent 15% de la population du pays. Il estime ainsi que la formation dont vient de bénéficier la promotion 2017, doit leur permettre « d’avoir une meilleure insertion dans la vie professionnelle ». Informant que ladite formation a permis à ces jeunes de se familiariser aux outils informatiques, il espère que « ces récipiendaires vont être des créateurs de Start up dans le secteur des technologies de l’information et de la communication ».

Mieux, pour contribuer à la modernisation accélérée de l’administration sénégalaise, M. Bakhoum compte sur cette promotion pour participer, dès 2018, au concours eGovLab Challenge, lancé cette année par l’Adie. Toutefois, il espère aussi que cette capacitation sera à même de faciliter leur insertion dans les sociétés existantes, que ce soit dans le privé, comme dans le public.

Témoignant au nom de l’ensemble des 100 récipiendaires, Aminata Sané qui a salué l’initiative de l’Adie visant à faciliter leur insertion socioprofessionnelle, a pour autant fait quelques demandes. Elle a ainsi réclamé un suivi des récipiendaires, un financement de leurs projets, sans oublier l’accompagnement des stars up.

Jean Michel Diatta

(Source : Sud Quotidien, 23 décembre 2017

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)