twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Inauguration des centres de recherche et d’essai : Les collectivités locales sous connexion

mercredi 2 août 2006

Une reconnaissance de son successeur, Yaye Kène Gassama Dia qui, selon ses termes, oeuvre pour « un partenariat dynamique avec toutes les collectivités locales pour une décentralisation et une démocratisation réelle des Tic en vue de combler la fracture numérique ».

Mais, elles ont, précise Mme Dia, leur cible qui n’est autre que la jeunesse. Ces Cre, équipés par le département ministériel de matériels et accessoires informatiques, ont pour siège les Centres socioculturels des communes d’arrondissement de Sacré-coeur-Mermoz, de Dieuppel-Derklé et de Dakar-Plateau. Ainsi, une centaine de jeunes ont pu bénéficier de la formation sur les 350 sélectionnés. Les stagiaires sont répartis en trois groupes formés en utilisation de réseaux sans fil (Wifi). Mais ce qui est nouveau dans ce programme, c’est cette sorte de réconciliation entre la modernité et la tradition qui se manifeste par l’utilisation de boîtes de conserve, érigées en antennes émettrices ou réceptrices « d’une portée de 300 mètres et dépassant de loin les antennes classiques des appareils Wifi ».

D’ailleurs, explique un des stagiaires, c’est juste une boîte accrochée à un bâton et un fil reliant le câble. « Vous pouvez prendre n’importe quelle boîte comme celle de Nescafé, de tomate, des canettes et, à l’aide d’une cuve, vous êtes connectés à Internet », insiste un stagiaire. Une porte ouverte, alors, aux jeunes de créer leurs propres Pme et Pmi de fabrication d’antenne à l’aide de matériel local (boîtes de conserve), ce qui constitue, pour le ministre, « une source génératrice d’emplois et de revenus ». C’est aussi « une contribution au plan Reva et à la lutte contre l’émigration clandestine », lit-on sur les murs des différents centres visités.

Pour y parvenir, indique Mme Gassama, cela nécessite la participation du gouvernement, des collectivités locales et des organisations internationales, du secteur privé et de la société civile, entre autres. En tout cas, « l’édification de la société de l’information se fait dans le cadre de la solidarité numérique et l’objectif reste de combler la fracture numérique », se convainc Mme Dia.

Hamath KANE

(Source : Le Quotidien, 2 août 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)