twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Impact des télécommunications dans le PIB : Elles pèsent 13%, selon une étude

vendredi 18 avril 2014

Le professeur Raul Katz, directeur de l’institut de recherche McKinsey Global Institute (Mgi) en Colombie, a présenté hier jeudi, à Dakar, une étude sur l’impact des télécommunications dans le Produit intérieur brut.

La modélisation économétrique de l’impact des mobiles sur l’économie du Sénégal montre que les télécommunications jouent, en plus de leur poids intrinsèque, un rôle majeur dans la dynamique économique du pays. Car elles contribuent à la croissance de l’économie nationale à hauteur de 13%. C’est le résultat de l’étude réalisée en octobre 2013 par le professeur Raul Katz, directeur de l’institut recherche Mckinsey Global Institute (Mgi) en Colombie. La cérémonie de restitution de l’étude a eu lieu hier, jeudi, à Dakar.

Selon l’étude le secteur des télécommunications occupe une place très importante dans l’économie du Sénégal. Rien qu’en 2011, son chiffre d’affaires représentait 10,6% du produit intérieur brut (Pib) et a contribué à hauteur de 12,6% aux recettes fiscales du pays, soit 0,7% de l’emploi.

A ces performances s’ajoute le taux de pénétration de la troisième génération (2G) qui dépasse les 90% soit environ 23% de la croissance économique du pays en 2012 et le haut débit de la troisième génération (3G) d’un taux de 10% soit une augmentation de 0,22% du Pib. « On dispose déjà de quelques travaux sur le développement du numérique en Afrique et sur ses impacts, notamment sur le potentiel de transformation d’internet en Afrique » dans laquelle l’institut de recherche Mckinsey Global Institute (MGI) estime que la contribution d’internet au Pib annuel de l’Afrique « pourrait passer de 18 milliards de dollars aujourd’hui à 300 milliards de dollars en 2025 », à fait remarquer le professeur.

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 18 avril 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)