twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Île Maurice : Emtel lance le très haut débit par ondes radios pour contrer la fibre optique de la concurrence

mercredi 17 juin 2015

Le 16 juin 2015, l’opérateur de téléphonie mobile Emtel a lancé la Fiber Through The Air (FTTA) à Balaclava. C’est une technologie de fourniture de l’Internet très haut débit par ondes radios adossée sur une connexion fixe. C’est l’alternative qu’a trouvé Emtel pour contrer la fibre optique déployée par la concurrence. La technologie présentée comme slovène a été baptisée Airbox. Elle permet d’atteindre des débits de 30 Mbps.

D’après les explications de Shyam Roy, le président directeur général d’Emtel, l’Airbox viendra résoudre le problème du lent déploiement de la fibre optique à travers le pays qui empêche encore que tout le monde puisse accéder au très haut débit. Or, à travers cinq stations émettrices dispersées sur le territoire et à des antennes réceptrices placées sur le toit des clients, les Mauriciens n’ont plus besoin d’attendre que la fibre optique arrive dans leur quartier ou chez eux. « Cela fait un an qu’Emtel teste la FTTA pour contourner la fibre optique », a indiqué Shyam Roy qui ajoute que 66 % des foyers mauriciens sont déjà éligibles à l’Airbox. Les 33 % restants le seront dans une seconde phase qui doit prendre fin début 2016.

La couverture du territoire par l’Airbox d’Emtel comprend actuellement les Plaines-Wilhems et le nord-ouest de l’île Maurice depuis Albion jusqu’à Goodlands en passant par Port-Louis et Saint-Pierre. Le service n’est pas disponible à l’île Rodrigues jusqu’ici. Le service Airbox comprend en plus de la connexion à Internet avec une capacité illimitée, une ligne téléphonique fixe, des appels gratuits et une messagerie e-mail. Il se décline en trois formules selon le débit qui varie de 10 à 30 Mbps.

(Source : Agence Ecofin, 17 juin 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)