twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Il risque la prison pour avoir diffusé sur Internet des photos intimes de son ex-copine

vendredi 12 mars 2010

Le tribunal des flagrants délits a renvoyé à mardi son verdict concernant le jugement d’une affaire de distribution et de diffusion d’images contraire aux bonnes mœurs, impliquant un ressortissant européen.

Attrait vendredi devant la barre, le prévenu est poursuivi pour les délits de distribution et de diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Il risque une peine de prison.

Placé sous mandat de dépôt depuis le 5 mars dernier, le prévenu, artiste tatoueur de son état vivant depuis 25 ans au Sénégal, a reconnu avoir diffusé sur Internet des photos intimes de son ex-copine.

Il a dit qu’il a été amené à faire cela dans le but d’arrêter les agissements de cette dernière qui venait régulièrement chez lui, pour perturber son ménage.

Le prévenu a aussi déclaré à la barre qu’il n’a pas fait cela dans l’intention de nuire, mais voulait juste freiner son ex-copine qui exerçait une pression sur lui, alors qu’ils avaient rompu depuis 2007.

L’avocat de la victime a déploré les agissements du prévenu qui, selon lui, a diffusé des photos obscènes pour ternir l’image de sa cliente. Il a noté que les enfants et la famille de la victime sont aujourd’hui choqués et scandalisés. Et pour réparation du préjudice subi, l’avocat a demandé 50 millions de francs CFA à titre de dommages et intérêts.

Pour l’avocat du directeur général de la société SICOCIM, le prévenu a nui à l’honorabilité de son client, en diffusant sur Internet une photo de lui et de sa copine.

Jugeant que cette affaire est d’une extrême gravité notamment parce qu’elle est de nature à ternir l’image de sa société, il a lui aussi demandé 50 millions de francs CFA de dommages et intérêts.

(Source : APS, 12 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)