twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Il faut relever le défi de la connexion en luttant contre la fracture numérique, selon Macky Sall

jeudi 17 avril 2014

Lutter contre la fracture numérique, c’est relever le défi de la connexion de notre pays face aux réseaux internationaux haut débit a fait savoir, mercredi, à Dakar, le président de la république Macky Sall.

La fracture numérique concerne également le reste de l’Afrique

Selon lui, « Des progrès appréciables ont été réalisés à partir de la fin des années 1970, notamment avec la connexion de notre pays à des réseaux via des câbles sous marins, notamment Atlantis2 en 2000 et Stat3 en 2002 ».

Macky Sall s’exprimait en marge de la cérémonie d’ouverture de la semaine nationale de solidarité numérique.

Ces câbles ont marqué le déploiement de nouvelles générations de câbles numériques de grande capacité, et la toute dernière connexion en date de 2012 a été le câble Africa Coast Europe (ACE), mais beaucoup reste à faire a-t-il souligné.

« Il faut maintenant aller plus loin et prolonger le déploiement de ces ressources sur l’ensemble du territoire pour permettre plus d’équité territoriale, en donnant une égalité de chance et de réjouissance aux citoyens » indique le Président Macky Sall.

En ce qui concerne la disponibilité d’un réseau numérique pour l’Etat, nous avons des ambitions politiques mais aussi d’éducation de ses citoyens. Il faut que l’infrastructure soit là pour permettre aux développeurs de solution, d’idées et de concepts d’apporter une plus-value », a-t-il indiqué.

Pour la télévision numérique, il y a une infinité de possibilités qui s’offre à nous. D’où l’intérêt de diversifier et d’étaler le réseau national de fibre optique pour lequel le Sénégal entend se doter d’un réseau national numérique. Il appartient aux opérateurs de solliciter auprès de l’Etat une licence pour développer leurs activités », a-t-il conclut.

Ndèye Maguette Kébé

(Source : Le Journal de l’économie sénégalaise, 17 avril 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)