twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Identification des numéros : Entre rush et mécontentement des abonnés dans les agences

lundi 24 octobre 2016

L’identification des abonnés de la téléphonie mobile au Sénégal entamée par l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des postes se déroule bien. Les abonnés issus des trois opérateurs de téléphonie, font le pied de grue devant les agences pour s’identifier avant la date butoir du 11 novembre 2016 fixée par l’Artp. Un de nos reporters s’est rendu dans certaines agences pour faire le point dans une ambiance émaillée entre rush et mécontentement.

Son mobile entre les mains, Mamadou fait des va- et- vient devant l’agence d’orange située au Rond Point Jet d’eau. Il attend son tour pour identifier son numéro. Il a suivi à la télévision la campagne de communication lancée par l’Artp .

“Au début je n’y croyais pas. Mais après avoir reçu un message de l’opérateur Orange me signalant d’aller identifier mon numéro sous peine d’une suspension, je me suis dirigé directement ici pour le faire” explique Mamadou.

Selon lui, l’identification est une bonne chose. Cependant dit-il, c’est le rush qui le dérange. “ je suis à la 32e place. Je vais mettre du temps pour m’identifier ” nous dit le jeune homme avec un air découragé.

Pourtant, il existe une façon plus simple de s’identifier avec le mobile. Mais Mamadou semble ne pas être au courant.

“Je ne savais pas qu’on pouvait s’identifier en ligne sinon j’allais le faire tout de suite.”

L’identification en ligne existe pourtant. Chaque abonné, selon son opérateur, à la possibilité de s’identifier en ligne. Pour 0range il suffit de taper #236#, Tigo #184# et expresso, Il suffit d’envoyer un SMS au 1070 avec des directives.

Ces méthodes, Sokhna Dieng ne les maîtrise pas très bien. Elle a tenté à plusieurs reprises.” j’ai composé le #236#, mais il a refusé mon identification. Pour me rassurer, je me suis déplacée afin de m’identifier car Orange m’a envoyé plusieurs messages. Je ne comprends pas pourquoi on a coupé mon numéro. Je me suis identifiée trois fois “ peste la cliente très en colère. Une attitude similaires à d’autres clients rencontrés dans une agence.

Mais selon un agent de la Sonatel, les abonnés font souvent des erreurs lors de l’identification.” ’L’identification est faite en collaboration avec le Ministère de l’intérieur. Il suffit qu’il y ait une petite erreur de saisie des informations pour que cela échoue. On les conseille souvent de reprendre en saisissant les données telles qu’elles figurent sur leur carte d’identité sénégalaise. Si malgré toutes ces précautions ils n’y arrivent toujours pas, on les demande de venir ”explique l’agent qui soutient par ailleurs que pour les étrangers, plusieurs pièces d’identité sont admises : le Passeport, la carte CEDEAO et la Carte de réfugié.“Ainsi, si vous sous êtes déjà identifiés avec votre carte consulaire, il faudra repasser en Agence parce qu’elle n’est pas admise par la loi.”

Plusieurs abonnés ont interpellé l’ARTP qui joue le rôle de gendarme des télécommunications. Pour certains, l’autorité doit sortir le bâton pour faire face aux opérateurs qui ne sont pas en règle dans la démarche de l’identification.

“ Je pense que l’ARTP qui joue un rôle essentiel dans cette campagne ne doit pas simplement superviser, elle doit aussi agir pour le bien des Sénégalais, car il y a trop de défaillances chez les opérateurs” martèle Seydou Diallo, enseignant dans la banlieue dakaroise.

Un message qui n’est pas entré dans l’oreille d’un sourd puisque l’ARTP compte accélérer le processus de développement de la campagne d’identification en vulgarisant au maximum la communication au sein de la population.

Une tâche essentielle pour installer la sécurité dans le pays, mais surtout participer à la lutte contre le terroristes. Car l’Etat à l’obligation de respecter ses engagements internationaux.

(Source : Social Net Link, 24 octobre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)