twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Iamthecode lance « Girls Hackathon Sénégal » pour initier les filles au Coding

samedi 26 novembre 2016

La plateforme « Iamthecode » a lancé ce matin les activités de l’atelier intitulé « Girls Hackathon Sénégal », un atelier de formation sur le coding qui prend fin demain. L’objectif de de cette formation, en partenariat avec ONU Femmes et d’autres structures, est d’inciter la gent féminine à s’approprier les opportunités qu’offrent les technologies de l’information et de la communication afin d’être des actrices de développement.

Elles sont près d’une trentaine de filles qui vont bénéficier de cette formation. L’objectif est de bien outiller les filles à l’appropriation des technologies de l’information afin d’être des créatrices d’emplois à travers la mise en place d’entreprises.

Selon la fondatrice de iamtheCode, Marième Jamme, « la technologie aujourd’hui est extrêmement importante. Elle permet aux filles de devenir des entrepreneurs. En apprenant à faire du coding, elles peuvent eux-mêmes créer des applications qui sont des solutions à des problèmes de ce monde-là. Et aussi, je pense que ça leur permettra d’acquérir des compétences qui leur permettrons si elles le désir, de trouver du travail ».

A propos du choix porté sur les filles la Fondatrice de iamtheCODE, d’expliquer « Nous avons choisi les femmes et filles, parce que notre mandat en tant que ONU Femmes, se sont les femmes et les filles. Il y a d’autres organisations des nations NU qui sont chargé de toute la population. Mais nous en tant que ONU Femmes, c’est l’égalité des genres », a-t-elle rappelée.

Selon Marième Jamme, « ONU Femme est l’entité des NU pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Soutenu par Microsoft, AllAfrica.com et Thoughworks, « Girls Hackthon Sénégal » est un marathon du code où les jeunes filles et professionnels du monde des technologies se rassemblent pour collaborer sur des projets révolutionnaires.

L’événement s’organise sur deux jours sera clôturé par une cérémonie de remise de prix récompensant les meilleurs projets.

(Source : Pressafrik, 26 novembre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)