twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

IREMBO, le Rwanda à l’heure de l’administration 2.0

lundi 4 avril 2016

Mandaté par le gouvernement Rwandais en 2014, Clément Uwajeneza, PDG de la société Rwanda Online, a créé Irembo, une plateforme qui a permis de digitaliser la totalité des services publics de l’Etat. Elle permet de réaliser en ligne les opérations courantes pour lesquelles les citoyens rwandais devaient se rendre sur les sites physiques de l’administration.

Dans des propos recueillis par Le Monde, Clément Uwajeneza donne quelques éclaircissements sur Irembo. « Dans la langue kinyarwanda, Irembo signifie porte ou portail. Nous avons rendu possible un accès direct et permanent entre les citoyens rwandais et toutes les administrations locales et nationales. Les Rwandais peuvent, par exemple, renouveler leur passeport, demander une nouvelle carte d’identité, obtenir une copie de leur casier judiciaire, d’un certificat de mariage… », le tout en ligne, via un ordinateur ou tout autre terminal mobile. Irembo permet également de réaliser des opérations telles que les transferts de titres de propriété, le tout depuis un téléphone mobile. Tous les paiements nécessaires pour une opération, se font soit par paiement mobile, grâce notamment au partenariat de l’opérateur télécom Tigo, soit par carte de crédit. Les paiements en espèces ont totalement disparu avec cette administration 2.0, emportant avec eux les risques de corruption.

A l’horizon 2018, Irembo aura totalement digitalisé plus de 100 services administratifs, allant des services de police à ceux de l’Etat civil en passant par ceux dédiés aux Rwandais de la diaspora. Le but étant, d’ici 2020, de rendre disponibles sur Irembo, les 400 services traditionnellement offerts par l’administration. Pour cela, le gouvernement rwandais est prêt à collaborer avec les start-up du pays, même si à la fin du processus, seul l’Etat sera l’opérateur d’Irembo.

Servan Ahougnon

(Source : Ecce Africa, 4 avril 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)