twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

IBM lance un programme d’apprentissage basé sur le Cloud destinés à 25 millions de jeunes africains

jeudi 9 février 2017

IBM vient d’annoncer un investissement de 70 millions de dollars pour le développement des compétences informatiques autour du numérique, du cloud et du cognitif. Le programme, nommé « IBM Digital – Nation Africa », offre une plateforme d’apprentissage basée sur le Cloud d’IBM, qui hébergera des programmes éducatifs gratuits destinés à 25 millions de jeunes africains durant les cinq prochaines années.

« IBM Digital – Nation Africa » fait partie de l’initiative globale d’IBM « New Collar » qui vise à construire la prochaine génération de compétences techniques essentielles au développement des entreprises. « New Collar » est le terme utilisé par IBM pour décrire les nouveaux types de carrière qui ne requièrent pas forcément un diplôme classique mais plutôt des compétences poussées en cyber sécurité, data science, intelligence artificielle, cloud et d’autres et autres cursus à haut potentiel.

Pour se former sur les technologies de demain, les jeunes africains doivent adopter la culture numérique. « IBM Digital – Nation Africa » a cet objectif, mais vise aussi à permettre aux développeurs et aux entrepreneurs d’exploiter le potentiel de la technologie cognitive pour développer leurs projets autour de solutions innovantes. Cette initiative, basée sur un environnement cloud IBM Bluemix, offrira un ensemble de programmes, allant des cours basiques d’informatique jusqu’aux formations les plus pointues, tels que la programmation, la cyber sécurité et la méthodologie agile, en passant par les sujets généraux tels que l’innovation, l’analyse critique ou l’entreprenariat.

La plateforme d’apprentissage en ligne sera basée sur Watson, le système cognitif d’IBM qui a la capacité de s’adapter à tout contexte, à apprendre et à interagir avec ses utilisateurs. Ainsi, le système pourra analyser les profils des utilisateurs pour leur proposer la formation la plus adéquate, allant jusqu’à adapter les contenus pédagogiques du programme. Watson aura une bonne connaissance des informations recueillies à partir des interactions avec les étudiants.

Cela aidera les entrepreneurs et les développeurs à comprendre quelles solutions Bluemix actuelles répondent le mieux à leurs besoins et affiner leur idée pour les aider à concevoir une solution qui a le plus grand potentiel de marché.

Le programme sera piloté à partir des centres régionaux d’IBM en Afrique du Sud, Egypte, Kenya, Maroc et Nigéria, et ambitionne de former 25 millions de personnes en compétences informatiques d’ici cinq ans.

L’Afrique compte près de 200 millions de jeunes entre 15 et 24 ans et hébergera, d’ici 2040, la plus grande population active au monde, d’un milliard d’individus (Selon le rapport State of Education in Africa 2015). Et pour accompagner la croissance du continent, il est crucial de développer les compétences technologiques et entrepreneuriales locales. « IBM considère l’enseignement informatique comme un facteur clé du développement économique en Afrique. A travers l’accès aux meilleures pratiques, aux logiciels libres ainsi qu’aux outils et ressources IBM, ce programme permettra de développer des compétences essentielles », a dit Hamilton Ratshefola, Directeur Général d’IBM en Afrique du Sud.

« Afin de trouver des solutions adaptées aux problèmes de notre continent et assurer sa croissance, les différentes industries doivent doter leurs effectifs des meilleures compétences technologiques. » Cette initiative offrira l’accès à des milliers de ressources gratuites, dont :

- Des applications mobiles prêtes à l’emploi
- Des tutoriels en ligne – démos, simulations interactives, des vidéos et des articles
- L’évaluation en ligne – Une série de tests d’auto-évaluation pour suivre les progrès individuels avec des certifications reconnues.
- Des volontaires – La création d’un programme de volontariat pour promouvoir la culture numérique au sein des différentes communautés
- Un App Marketplace –Une plateforme où les nouvelles applications seront disponibles en téléchargement libre ou à la vente.

L’initiative sera soutenue par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), qui a un intérêt particulier pour le développement des compétences TIC en Afrique et au Moyen Orient. IBM collaborera avec le PNUD autour du développement, la certification et l’accréditation des compétences STEM (science, technologie, engineering et mathématiques).

Le PNUD utilisera son réseau de partenaires pour étendre le programme à travers l’Afrique. IBM a une présence directe dans 24 pays africains et y a réalisé plusieurs investissements importants durant les dernières années, comme de nouveaux bureaux, des centres d’innovation ou des laboratoires de recherche. En 2015, IBM a déployé une initiative majeure qui visait à étendre ses programmes techniques et académiques pour l’Afrique, à travers les technologies cloud, analytique et big data, pour couvrir plus de 150 institutions à travers le continent.

En Septembre 2016, un accord a été signé entre IBM et le Ministère de l’Éducation nationale marocain pour le lancement de P-Tech (Pathways in Technology Early College High School) dans le Royaume. P-Tech est un modèle éducatif mondial innovant conçu par IBM qui vise à fournir aux étudiants une voie claire du lycée vers l’enseignement supérieur, puis vers l’emploi, tout en réduisant l’écart entre les compétences des lauréats et les besoins du marché de l’emploi. IBM collabore également avec des centaines de startups à travers l’Afrique autour de ses plateformes cloud et cognitives.

(Source : Social Net Link, 9 février 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)