twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Hôpital de Saint-Louis : Un projet de télémédecine à l’étude

samedi 25 août 2007

Réfléchir sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour développer la télémédecine au niveau de l’hôpital régional de Saint-Louis. Tel est l’objectif de la rencontre tenue dans cet établissement de santé avec une délégation sino-sénégalaise.

Une forte délégation sino-sénégalaise conduite par Moustapha Ndiaye, conseiller de l’Agence de l’informatique de l’Etat, chargé des technologies de l’information et de la communication, a eu avant-hier une séance de travail avec le directeur du centre hospitalier régional de Saint-Louis, le colonel Babacar Ngom et ses proches collaborateurs, su la télémédecine.

L’objectif de la réunion était de réfléchir sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour développer la télémédecine au niveau de l’hôpital régional de Saint-Louis qui envisage à travers ce système, de mieux collaborer avec les hôpitaux de Ndioum, Louga, Ourossogui.

La télémédecine et la télé santé, comme l’a souligné Ibrahima Camara, l’informaticien du Centre hospitalier régional (Chr) de Saint-Louis, se définissent comme l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour offrir des services, des soins et de l’information, en matière de santé, sur de grandes et courtes distances.

Madické Diakhaté Collot, partenaire privilégié du Chr de Saint-Louis, s’est réjoui de la visite de nos partenaires chinois qui, a-t-il rappelé, ont toujours eu le mérite de mettre en symbiose la démographie, la performance, l’abnégation, le sérieux, tout en développant la mystique du travail bien fait.

Le chirurgien chef de l’hôpital de Saint-Louis, le docteur Amadou Lamine Ndao a mis en exergue l’importance de la télémédecine qui, selon lui, leur permet d’être au courant des derniers protocoles thérapeutiques, de ne plus éprouver le besoin pressant d’évacuer des malades vers Dakar, de faire bénéficier aux patients des consultations à distance, de prendre en charge sur place tous les cas de cancer etc.

Le Colonel Babacar Ngom, directeur de l’hôpital de Saint-Louis, a précisé que la République Populaire de Chine est incontournable dans la mondialisation, elle progresse avec un rythme infernal qui nous fait dire qu’on ne peut pas arrêter la mer avec ses bras.

Le Colonel Ngom a surtout laissé entendre que la mise en œuvre du projet de télémédecine à l’hôpital de Saint-Louis doit être accompagnée d’un lot de matériel médical important et très performant.

Après avoir longuement insisté sur l’intérêt particulier que le chef de l’Etat et Mme Viviane Wade, accordent à ce projet, le Colonel Ngom a réaffirmé la volonté de l’établissement public de santé de venir en aide, par le biais de la télémédecine, aux hôpitaux de Ndioum, Ourossogui et Louga. Car, pour lui, il faut désormais éviter le déplacement des malades sur des centaines de kilomètres. « Nous devons donc jouer notre véritable rôle de centre hospitalier universitaire pour aider les autres hôpitaux situés sur l’axe nord et les autres établissements de santé des pays de la sous région ».

Conformément aux vœux du chef de l’Etat, a-t-il enfin martelé, nous allons tout mettre en œuvre pour faire de l’hôpital régional de Saint-Louis, le deuxième pôle, après l’hôpital Aristide Le Dantec, de cancérologie du Sénégal. Ce projet sera réalisé avec l’appui de l’Institut de cancérologie de Paris qui a déjà dépêché, à cet effet, plusieurs missions à Saint-Louis.

Mbagnick Kharachi Diagne

(Source : Le Soleil, 25 août 2007)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)