twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Hengtong Optic-Electric Corp veut acquérir 51% de Huawei Marine, engagé sur le marché de la fibre optique en Afrique

mercredi 5 juin 2019

Hengtong Optic-Electric Corp, société spécialisée dans la fourniture d’équipements de réseau de télécommunications par fibre optique, veut acquérir 51% du capital de Huawei Marine Networks, filiale du groupe Huawei spécialisée dans le déploiement de système sous-marin de fibre optique.

La société a dévoilé son intention le 3 juin sur la bourse de Shanghai. A travers cette prise de contrôle de Huawei Marine Systems, Hengtong Optic-Electric Corp va accroître son expertise sur le marché de la fibre optique, notamment en Afrique.

Huawei Marine Networks a en effet déjà contribué à l’installation de plusieurs systèmes sous-marins de fibre optique sur le continent et devrait encore faire preuve de ses compétences. La société est celle qui a déployé, entre autres, le câble sous-marin de fibre optique Ceiba-2 entre la Guinée équatoriale et le Cameroun, le Nigeria-Cameroon submarine cable system (NCSCS) de 1 100 km pour le compte du Cameroun, le South Atlantic Interlink (SAIL) entre le Cameroun et le Nigeria.

Huawei Marine a aussi pris part, aux côtés de Pacific Century Cyber Works (PCCW) Global, au déploiement du câble PEACE (Pakistan East Africa Cable Express) entre l’île Maurice et son arrondissement éloigné de Rodrigues. L’entreprise a aussi été retenue par Seychelles Cable Systems Co Ltd (SCS) pour connecter le pays au PEACE.

Selon Information Technology and Innovation Foundation (ITIF), dans son étude d’avril 2019 sur le marché des constructeurs de systèmes sous-marins de fibre optique, Huawei Marine occupait la 4ème place en termes de part derrière le français Alcatel-Lucent, l’Américain SubCom et le Japonais NEC Corp.

(source : Agence Ecofin, 5 juin 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)