twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Haut débit pour tous » : Un clin d’œil aux opérateurs téléphoniques

jeudi 21 juin 2007

« Haut débit pour tous ». C’est le pari que Alcatel-Lucent, présent depuis cinq ans au Sénégal, s’est donné pour augmenter le taux de pénétration de l’internet au niveau des populations. Un défi qui s’avère trop ambitieux si l’on sait que nombreux des 1500 villages du Sénégal n’ont pas accès à l’internet simple.

Du moment ou les autorités remuent ciel et terre pour trouver les raccourcis permettant de réduire la fracture numérique, d’autres font croire que le niveau d’accès à internet de nos pays peut égaler celui des pays développés.

Ce fournisseur de solutions aux opérateurs de téléphonie fixe et mobile passe à la vitesse supérieure en lançant le slogan « haut débit pour tous ». Thierry Verger, représentant de Alcatel-Lucent, rencontré en marge du salon Gsm/3G Afrique de l’Ouest qui a été clôturé hier, mercredi 20 juin 2007, est formel : « cela est bien possible au Sénégal ». Selon Thierry Verger, cette initiative consiste à aider les opérateurs à densifier leur réseau en rajoutant le maximum de relais pour améliorer la capacité de couverture vue l’engouement qu’il y a dans le secteur des télécommunications.

A son avis, cet objectif doit être celui du gouvernement, des opérateurs téléphoniques et des régulateurs. « Les solutions sont disponibles et il revient à eux de choisir des technologies les plus adaptées à leur marché et de les déployer au plus vite dans les coins les plus reculés du Sénégal ». Le représentant de Alcatel-Lucent pense ainsi que cette démarche passe par l’optimisation des coûts à travers des technologies adaptées.

Après un survol du marché sénégalais, M. Verger se dit confiant vu « la réelle volonté des opérateurs et des gouvernements et des grands plans de couverture ». Pour que cet objectif soit atteint, M. Verger pense que : « il faut mettre en place d’énormes investissements de développement pour connecter les villages les plus reculés pourquoi pas avec des solutions sans fil ».

A l’en croire, cette initiative a toutes les chances de prospérer du fait que « le Sénégal, sans occulter la troisième licence en jeu, a des opérateurs très dynamiques même si on entend beaucoup de choses sur eux. Ce qui n’est pas le cas dans beaucoup de pays ».

(Source : Sud Quotidien, 21 juin 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)