twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Habib Fall, Directeur de l’automatisation du fichier : « très bientôt les sénégalais auront les vraies raisons de l’arrêt de la confection des cartes d’identité »

lundi 26 avril 2010

Les sénégalais auront très bientôt les vrais raisons de l’arrêt de la confection des cartes d’identité, l’assurance est du Directeur de l’Automatisation du Fichier (Daf) Habib Fall qui présidait ce matin la conférence LPAR.

Depuis quelques années, les supputations vont bon train sur l’arrêt de la confection par le gouvernement du Sénégal de la carte d’identité nationale. Mais ce matin, le directeur de l’automatisation du fichier qui a présidé la conférence LPAR (Logic for Programming Artificial Intelligence and Reasoning ou Logique Pour Programmer l’Intelligence Artificielle et le Raisonnement) a levé un coin du voile. « Je peux vous dire de façon officielle qu’il n’y a pas de panne d’ordonnateurs en ce qui concerne la fabrication de la carte d’identité et très bientôt les sénégalais auront les vrais raisons qui font qu’il y a un arrêt de ce système », a d’emblée précisé Habib Fall. Qui ajoute, « en ce moment tout le monde va comprendre ». En effet le directeur de l’automatisation est formel, l’arrêt de la confection de la carte d’identité n’est pas un problème technique. « Le problème n’est pas technique et je pense que nous avons assez d’expertises au Sénégal pour mener des choses à bien mais il y a d’autres problèmes qui dépassent les techniciens et qui font qu’aujourd’hui on a quelques difficultés mais qui seront levés très bientôt et en ce moment, précis les sénégalais auront les bonnes explications et comprendront ce qui s’est passé réellement », a-t-il. Avant d’insister « Ce n’est pas un problème de machine ».

Biram Ndiaye

(Source : Sununews, 26 avril 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)