twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Guiss.net : Documents perdus à portée de clic

lundi 12 mai 2014

Avec le lancement du site « guiss.net », Abdoulaye Sow est sur la piste des documents perdus. Ce site mis en ligne depuis 2011 a pour objet d’informer les citoyens et de leur permettre de retrouver leurs documents perdus.

« Guiss.net » du wolof « retrouver », est une heureuse trouvaille. La plateforme permet de rechercher des documents administratifs (carte nationale d’identité, permis de conduire, carte grise, carte bancaire, passeport, etc.) perdus. Son promoteur, Abdoulaye Sow, ambitionne de faire en sorte que les citoyens n’aient plus besoin de se triturer les méninges pour retrouver leurs papiers égarés. « Le nouveau site se veut un outil moderne de recherche à travers lequel les titulaires de pièces d’identification perdues se verront informés, puis orientés vers les lieux de retrait en temps réel », soutient-il. Selon lui, ce projet déploie dans chaque localité du Sénégal des équipes, qui vont se lancer à la recherche des documents perdus. Ainsi, leurs cibles sont les postes de police, de gendarmerie, les lieux de culte, les commissariats, les casernes et autres, pour récupérer les documents perdus, puis saisir les références et les mettre dans la base de données du site, en précisant l’adresse de la localité. Afin de permettre aux gens le désirant, de connaître le lieu où ils pourront retrouver leur document ou pièces d’identification perdues. « Les personnes déployées sur le terrain laissent les pièces là où elles ont été trouvées ; ensuite on fait en sorte que l’information parvienne à son titulaire », a souligné Sow. Il poursuit que « la personne qui a perdu des pièces doit juste entrer dans le site, taper recherche et remplir le formulaire qui s’affiche ». Le site « www. guiss.net » ne fait qu’orienter les perdants au lieu où se trouvent ces documents perdus. Il indique que « c’est un service gratuit à caractère social. Parce que cela me permet de créer des emplois ». Pour les raisons qui l’ont poussé à mettre en place ce site, Abdoulaye Sow argumente : « Tout le temps, on constate que dans les commissariats et autres, il y a des stocks importants de documents perdus ». Il veut surtout apporter une solution aux cas récurrents de pertes de documents, alors que rien n’est proposé. Afin de résoudre ce problème, il a donc créé ce site d’information. « J’étais tout heureux de voir que c’était un créneau qui, jusqu’à ce jour, n’était pas exploité », se réjouit-il. Ces documents restent dans ces commissariats sans trouver preneurs. « Une fracture d’informations les retient là-bas. Les titulaires de ces documents ne sont pas informés du lieu où ils se trouvent », dit-il. C’est ce qui a amené Abdoulaye Sow à imaginer un projet pour s’efforcer de trouver une solution. C’est en ce sens que ce site est créé pour permettre aux citoyens de trouver leurs documents partout où ils se trouvent. On peut également y faire des déclarations de documents perdus ».

Les services de recherche des pièces et documents administratifs perdus sont gratuits pour les internautes. « Son accès est facile grâce à deux noms de domaine .net et .sn, son caractère innovant, son aspect civique, vu la nature d’utilité publique du service proposé et sa gratuité, vu son aspect social », a dit Abdoulaye Sow.

« Un service de déclaration et de recherche des enfants perdus est également pensé pour l’expansion du site », renseigne M. Sow. Il pense étendre plus tard les services du site dans les autres régions du pays.

L’idée du projet lui est parvenue en juin 2009. Et, il a effectué toute la procédure de protection de l’œuvre et de mise en ligne du site en 2011. « En 2009, j’ai créé un projet de collecte d’informations de documents perdus. Et je suis allé au Bureau sénégalais des droits d’auteurs (Bsda) pour enregistrer mon projet », explique-t-il.

Le promoteur de « Guiss.net » prévoit d’organiser très prochainement une cérémonie officielle de lancement du site.

L’initiateur s’engage à créer autant d’emplois que possible avec ce nouveau site en ligne. « Le site est un créateur d’une cinquantaine d’emplois. Nous allons recruter des personnes ayant la maîtrise de l’informatique. Nous avons aménagé des bannières publicitaires, qui pourront nous permettre de prendre en charge ceux que nous allons employer », a-t-il soutenu. « Je suis en phase avec la vision du président de la République, en répondant favorablement à son appel sur le Haut conseil pour la création d’emplois des jeunes », a affirmé Abdoulaye Sow.

(Source : La Gazette, 12 mai 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)