twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gratuité de WhatsApp : Free freinée par l’ARTP

mardi 12 novembre 2019

Le 1er octobre dernier, l’opérateur de téléphonie Saga Africa Holdings Limited lançait ses nouvelles offres sous la marque Free. Des offres qui ont bouleversé la téléphonie au Sénégal. Trois packages révolutionnaires sont mis à la disposition des usagers et chacune des offres, l’accès à l’application WhatsApp et son utilisation sont gratuites. De quoi faire sortir la concurrence de ses gonds.

Par courrier, Expresso est le premier à saisir l’Autorité de régulation des Télécommunications et des postes pour protester contre les nouvelles offres de Free. Sonatel lui emboîte le pas le 02 octobre. Le 21 octobre, le collège de l’Artp est saisi d’un recours contre les offres de Free qu’elle juge anticoncurrentielles par rapport au modèle de rentabilité élaboré par l’ARTP. Mais le Collège de l’Artp a coupé la poire en deux.

Dans sa décision rendue le 05 novembre dernier (dont Dakaractu a eu copie), le Collège de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes ne juge pas anticoncurrentielles les offres de Free, à l’exception de la gratuité de WhatsApp. Par conséquent, l’Artp somme l’opérateur Saga Africa Holding Limited de retirer immédiatement de toutes ses offres la gratuité de WhatsApp.

En outre, l’opérateur est tenu de porter à la connaissance de ses abonnés les informations transparentes et actualisées sur les conditions de vente et les prix pratiqués de ses nouvelles offres conformément aux dispositions législatives et réglementaire en vigueur.

L’Artp s’est adossée à l’article 25 du code des communications électroniques pour interdire la gratuité de WhatsApp. Selon cette disposition, l’utilisation de cette application doit obligatoirement être consécutive à l’achat d’un forfait Internet.

(Source : Dakar Actu, 12 novembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik