twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : l’Etat, la Chambre des télécoms, le PNUD et GSMA vont booster la téléphonie mobile pour accélérer le développement

mercredi 25 octobre 2017

Le gouvernement ghanéen, la Chambre des télécommunications, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Association mondiale des opérateurs mobile (GSMA) et le Département britannique pour le développement international (DFID) se sont engagés le 24 octobre 2017 à soutenir l’essor de la téléphonie mobile dans le pays. L’objectif est de booster le développement numérique, social et économique.

La décision a été prise après la présentation par GSMA, de son rapport sur les opportunités de transformation offertes par les services numériques activés par la téléphonie mobile au Ghana. L’intervention est survenue au cours de la réunion de haut niveau regroupant ces différentes parties à Accra.

Akinwale Goodluck, le responsable de la GSMA en Afrique Subsaharienne, a expliqué que « la téléphonie mobile est le moyen le plus répandu et le plus inclusif d’accéder à Internet et aux technologies numériques, qui sont indispensables à l’économie ghanéenne et à sa croissance dans un monde de plus en plus connecté. La téléphonie mobile représente la clé qui débloquera la transformation numérique ».

Abondant dans son sens, Dominic Sam, le directeur du PNUD Ghana, a souligné que « peu d’autres technologies ont connu une croissance aussi rapide et ont eu beaucoup à offrir en termes de nouvelles façons de fournir des services, de stimuler les entreprises, de faire entendre la voix des citoyens et de dépasser les modèles de développement pour atteindre leurs objectifs ».

Les participants à la réunion de haut niveau d’Accra ont convenu d’établir un groupe de travail technique qui se concentrera sur la mise en œuvre des actions collectives à entreprendre pour aider le Ghana à réussir sa transformation numérique. Un accent sera mis sur la coopération public-privé.

(Source : Agence Ecofin, 25 octobre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)