twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : l’Alliance Smart Africa ouvre sa troisième académie numérique en Afrique

lundi 23 mai 2022

Après la République du Congo en février et le Rwanda en mars dernier, le groupe de réflexion Smart Africa a ouvert une académie au Ghana. Elle vise à former les cadres ghanéens pour soutenir l’économie numérique dans le pays.

L’offre de formation au Ghana vient de s’enrichir d’une académie dans le domaine du numérique. L’Alliance Smart Africa, un groupe de réflexion panafricain, a ouvert en partenariat avec le ministère ghanéen des Communications et de la Numérisation une académie numérique nationale du Ghana le 19 mai dernier.

L’Académie vise à « améliorer les qualifications en matière de compétences numériques, l’employabilité et à répondre aux besoins en talents émergents des citoyens africains. L’académie numérique nationale soutiendra les besoins prioritaires en compétences numériques identifiés de manière unique au niveau national », d’après le communiqué publié par Smart Africa.

Lacina Koné, directeur général de Smart Africa, a fait savoir que la décision d’implanter une académie au Ghana est une réponse à l’engagement du gouvernement à promouvoir l’économie numérique. Un avis partagé par la ministre ghanéenne de la Communication, Ursula Owusu-Ekuful, qui a rappelé que le gouvernement s’était engagé à promouvoir une économie numérique pour améliorer la transparence et l’efficacité dans la prestation des services publics.

L’établissement sera chargé de la formation des cadres dans des domaines spécialisés tels que l’intelligence artificielle, la connectivité 5G, la protection des données et la confidentialité, les politiques de haut débit en milieu rural, les technologies de sécurité, les environnements de sandboxing réglementaires et innovants, les centres de données et le cloud, l’identité numérique pour les personnes mal desservies, le paiement électronique.

Les principaux bénéficiaires sont les enseignants et autres travailleurs des secteurs public et privé.

C’est la troisième académie que Smart Africa ouvre en Afrique après celles de la République du Congo en février, et du Rwanda en mars dernier. Le groupe prévoit d’ouvrir des académies dans d’autres pays africains, à l’instar du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Tunisie, du Kenya et de la RDC. L’objectif est d’atteindre plus de 22 000 bénéficiaires formés d’ici 2023 en Afrique.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 23 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)