twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : Un système de e-visa en vigueur à partir de 2020

dimanche 1er décembre 2019

Le gouvernement Ghanéen va mettre en place un système de visa électronique d’ici 2020. L’information a été communiquée ce lundi 25 novembre par M. Mahamudu Bawumia le vice-président lors du premier congrès régional sur l’autonomisation des femmes dans le secteur du tourisme.

La demande de visa peut être compliquée pour les voyageurs souvent pressés. Bien que le visa classique continue d’exister, les voyageurs, se tournent de plus en plus vers les visas en ligne.

Comment procéder. Les voyageurs vers le Ghana auront accès à un portail virtuel. A ce niveau, il y aura la collecte des données personnelles du requérant à travers des champs à renseigner bien déterminé. Une fois la demande que la demande de visa est validée dans le système, le paiement peut alors s’effectuer. Il se réalise à distance à travers les principales plateformes de paiement en ligne Visa, Mastercard, Paypal, etc.

Quand toutes ses formalités sont accomplies, le demandeur reçoit après analyse du dossier son visa par courrier électronique. Il n’a juste qu’à imprimer et à se présenter à l’aéroport d’embarquement avec ce document qui fera foi.

Objectif. Cette nouvelle option aura pour objectif, d’alléger les démarches relatives a l’obtention du visa et d’éviter les soucis de déplacement. Il facilitera le visa également aux voyageurs qui sont dans les pays où il n’y a pas d’ambassades ou de représentations consulaires du Ghana.

En se dotant du visa électronique, le Ghana se donne beaucoup plus de moyens d’attirer de nombreux touristes. Le pays de Nana Akufo-Addo compte de nombreux sites touristiques sur la côte. C’est dont pour révéler les opportunités économiques à venir dans le secteur du tourisme et inciter les femmes à se préparer que Mahamudu Bawumia s’est exprimé.

Le Ghana veut aussi faciliter l’entrée sur son sol d’investisseurs étrangers car le pays se positionne comme l’un des plus importants hub économiques de la sous région. C’est le deuxième pays le plus puissant de la communauté économique de l’Afrique de l’ouest, juste après le Nigeria.

Maryse Atsé

(Source : ICT4Africa, 1er décembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)