twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : MTN ouvre sa plateforme mobile money aux développeurs privés pour accélérer l’inclusion financière

mardi 17 septembre 2019

L’opérateur de téléphonie mobile MTN Ghana (en collaboration avec le partenaire technique Ericsson Wallet Platform) a décidé d’ouvrir sa plateforme de programmation (API) mobile money aux développeurs et entrepreneurs privés qui souhaitent y greffer de nouvelles applications génératrices de revenus.

Cette décision a pour objectif l’introduction d’une diversité de nouveaux services payables par MTN Mobile Money. Pour la société télécoms, c’est le gage d’un accroissement des transactions financières sur son service, mais également de ses revenus.

Au-delà des profits, MTN Ghana voit également dans l’ouverture de son API un moyen de contribuer davantage à l’inclusion financière dans le pays.

D’après Eli Hini (photo), le directeur général des services financiers mobiles chez MTN, ces services changent la donne au niveau mondial. Avec un réseau monétaire ouvert jouant le rôle de connexion entre le secteur financier et les télécommunications, ce sont les avantages sociaux des populations qui vont s’accroître.

« Notre plateforme API ouverte créera un nouveau type d’écosystème ouvert à tous, afin d’accélérer l’innovation des services financiers mobiles et de changer l’avenir des paiements », a-t-il affirmé.

Pour Fadi Pharaon, le président d’Ericsson au Moyen-Orient et en Afrique, « la facilité d’envoyer, de dépenser et de recevoir de l’argent à l’aide d’un téléphone mobile est en train de devenir un élément essentiel de la vie des gens. Notre nouveau partenariat avec MTN au Ghana vise à développer un réseau d’argent mobile plus ouvert, plus facile et plus accessible ».

(Source : Agence Ecofin, 17 septembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)