twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ghana : Google a finalement ouvert son laboratoire d’Intelligence artificielle d’Accra

lundi 15 avril 2019

En juin 2018, la société américaine Google annonçait l’ouverture d’un centre de recherche en Intelligence artificielle (IA) à Accra, la capitale du Ghana. C’est chose faite depuis le 11 avril 2019. L’infrastructure technologique a officiellement été inaugurée. A travers elle, le géant américain entend collaborer avec les universités et les centres de recherche locaux, travailler avec les décideurs politiques sur les utilisations potentielles de l’IA en Afrique dans les secteurs de la santé, de l’agriculture et de l’éducation.

Moustapha Cissé, le directeur du nouveau centre Google d’Accra, estime que « l’Afrique est confrontée à de nombreux défis, et l’utilisation de l’intelligence artificielle peut y être plus importante encore ici qu’ailleurs (…) Le but est également d’ouvrir les yeux des politiciens sur cette nouvelle technologie et de leur faire réaliser son importance. J’espère qu’ils investiront plus pour former à l’intelligence artificielle en Afrique et pour l’appliquer dans différents domaines ». Le tout nouveau laboratoire de Google réunit dix chercheurs venus du monde entier et compte recruter de nouveau.

L’ouverture par Google du centre de recherche en intelligence artificielle au Ghana entre dans le cadre du renforcement de ses investissements sur le continent. Des efforts que Sundar Pichai, le président-directeur général de l’entreprise technologique, annonçait depuis 2017. L’objectif est de positionner définitivement Google sur le continent, présenté comme le prochain marché mondial de l’Internet et des technologies de l’information, où la concurrence prend progressivement de l’ampleur.

(Source : Agence Ecofin, 15 avril 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)