twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gestion des données personnelles : la Cour Suprême s’en mêle

jeudi 27 février 2014

La Commission des Données Personnelle (CDP) était l’hôte ce mercredi 26 février 2014 de la Cour Suprême du Sénégal. Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre d’une action permanente d’information des organismes publics et privés, a permis au Président de la CDP, Dr Mouhamadou LO de se réjouir de cette audience.

Devant les magistrats de la Cour Suprême, le Président de la CDP a déclaré que c’est pour lui « un devoir de visite » à l’endroit de l’institution judiciaire. M. LO a rappelé, dans le cadre de ses missions, que les décisions rendues par la CDP peuvent faire l’objet d’un recours auprès de la Cour Suprême. Après une présentation sur la CDP, le premier Président de la Cour Suprême Monsieur Pape Oumar Sakho a déclaré qu’il mesure parfaitement l’intérêt et la pertinence des missions de la Commission dans un environnement où les Tics se développent à une vitesse incroyable. Il s’est réjoui de la visite, en affirmant qu’elle permet à l’institution qu’il préside, de s’informer sur les procédures de travail de la Commission notamment en ce qui concerne les décisions rendues par celle-ci. Aussi, il a annoncé l’engagement de la Cour Suprême à travailler avec la Commission des Données Personnelles dans la limite des prérogatives assignées à chaque institution.

Le Procureur Général de la Cour Suprême, Me Mamadou Badio Camara, a fait savoir lors des échanges fructueux avec les membres de la délégation de la CDP de sa volonté et sa disposition à travailler avec la Commission. Au cours des discussions, il a également abordé la problématique de la protection des données personnelles, notamment la question de l’anonymisation des données judiciaires. Les deux institutions ont pris un engagement consistant à mener une réflexion sur ces différentes problématiques. Enfin, le premier Président de la Cour Suprême, M. Pape Oumar Sakho s’est dit disposé à engager une réflexion sur les problématiques et les enjeux de la protection des données personnelles au cours de journées d’études avec la CDP.

La délégation de la CDP était composée du Président, de trois commissaires, à savoir Mme Eléne TINE, M. Abdourahmane DIOUF, M. Amadou Massar SARR, de la Directrice des Affaires juridiques et des contentieux et de la Conseillère en communication.

Ibrahima Khalil

(Source : Pressafrik, 27 février 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)