twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gérer l’environnement réglementaire et la protection des consommateurs : derniers rapports du Groupe spécialisé de l’UIT-T sur les services financiers numériques

mardi 12 juillet 2016

Le Groupe spécialisé sur les services financiers numériques de l’Union internationale des télécommunications (UIT) a publié deux nouveaux rapports. Il s’efforce en effet de définir un cadre international régissant les lignes directrices relatives aux bonnes pratiques, à l’intention des régulateurs, des opérateurs et des fournisseurs des secteurs des services de télécommunication et des services financiers. Outre les quatre études parues le mois dernier, il vient de publier deux nouveaux rapports, l’un sur la réglementation de l’écosystème des services financiers numériques et l’autre sur la protection des consommateurs.

Le Secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao, a déclaré : "La réglementation doit favoriser le développement d’un secteur financier numérique sain et solide. Compte tenu de la complexité de l’environnement réglementaire, il peut souvent s’avérer difficile pour les organismes de réglementation des services de télécommunication et des services financiers opérant sur de nombreux marchés émergents de collaborer pour l’élaboration de lignes directrices au niveau national. Pour la première fois, le Groupe spécialisé s’est efforcé de définir un cadre clair que les régulateurs du monde entier pourront utiliser. Je suis également convaincu que le travail effectué contribuera, pour une large part, à faire reculer la pauvreté dans le monde et, par voie de conséquence, accélérera la réalisation du premier Objectif de développement durable."

Dans son document "Réglementation de l’écosystème des services financiers numériques", le Groupe spécialisé définit différentes catégories de réglementation et examine un certain nombre de questions liées à la gestion de l’environnement réglementaire. Il analyse comment les régulateurs travaillent aujourd’hui les uns avec les autres et il fournit un modèle de mémorandum d’accord que les régulateurs des différents pays pourront adopter pour officialiser leur collaboration et leur interaction afin de réglementer ensemble le marché des services financiers numériques.

Le Directeur du Bureau de la normalisation des télécommunications de l’UIT, M. Chaesub Lee, a déclaré : "Les régulateurs des services de télécommunication et des services financiers sont appelés à jouer un rôle essentiel pour mettre les services financiers numériques à la portée de tous les habitants de la planète. La collaboration entre les régulateurs des services de télécommunication et des services financiers peut donc garantir un environnement réglementaire propice à la prospérité des services financiers numériques."

Sacha Polverini, Président du Groupe spécialisé et responsable du Programme "Financial Services for the Poor" (Services financiers pour les pauvres) à la Fondation Bill & Melinda Gates a déclaré : "Le succès des services financiers numériques passe par la confiance. L’abandon de l’argent liquide ne deviendra réalité que si les solutions et les processus mis en place pour le remplacer sont fiables, dignes de confiance et faciles à utiliser. C’est la raison pour laquelle la protection des consommateurs est une partie essentielle de notre travail."

Dans son document "Thèmes les plus courants en rapport avec la protection des consommateurs pour les services financiers numériques", le Groupe spécialisé définit les thèmes courants que les décideurs ou les régulateurs voudront peut-être prendre en compte lorsqu’ils envisageront d’élaborer des lois, une législation ou des lignes directrices relatives à la protection des consommateurs. La protection des consommateurs couvre différents aspects, entre autres, la fourniture des informations, la transparence, la prévention de la fraude, la résolution des conflits ainsi que la confidentialité et la protection des données.

Le Groupe spécialisé poursuit actuellement ses travaux et publiera une prochaine série d’études après sa réunion en septembre 2016 en Tanzanie. Cette réunion sera axée sur les travaux des quatre groupes de travail : écosystème des services financiers numériques, expérience et protection des consommateurs, interopérabilité et technologie, innovation et concurrence.

(Source : UIT, 12 juillet 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)