twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Géomatique : Les techniciens sénégalais veulent un centre de recherche

samedi 12 avril 2014

Une vingtaine de techniciens en géomatique ont reçu, hier, à Dakar, leur attestation après 6 semaines de formation. Saluant cette initiative des autorités sénégalaises et canadiennes, ils souhaitent toutefois disposer d’un centre de recherche en géomatique.

Après 6 semaines de session de formation sur la technique en géomatique, une vingtaine de techniciens a reçu, hier, au Centre de suivi écologique (Ces) leur attestation. Leur porte-parole, El Hadji Abdoul Aziz Mbaye, a demandé aux autorités de créer un centre de recherche en géomatique ; ce qui les aidera à s’exprimer et traiter les grands projets de l’Etat, mais surtout à développer un véritable mécanisme de recherche en faveur de cette discipline qui englobe l’informatique, les mathématiques, la géographie et les sciences physiques. Selon M. Mbaye, ce centre sera un point focal de toutes les entités qui s’intéressent à la géomatique mais également un cadre de formation pour les géomaticiens des pays de la sous-région. Ces sessions de formation organisées par le Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination en géométrique du Sénégal, en collaboration avec le Projet d’appui canadien, s’inscrivent dans la dynamique de la mise en place de la base des données géospatiales. Elles aussi pour objectif de former les techniciens en vue d’une meilleure prise en charge de l’infrastructure sénégalaise de données géospatiales et des producteurs de données géographiques sur les normes et standards dans le domaine de la géomatique. Au terme de cette mise à niveau, les bénéficiaires seront en mesure d’assurer une gestion optimale de la base des données géospatiales du plan national de géomatique.

Dans son intervention, Paul Jolicoeur du projet d’appui canadien a fait savoir que sa structure envisage d’aider le Sénégal à développer deux axes en géomatique : bâtir une infrastructure géospatiale accessible à tous via le web et qui répond aux normes internationales, et développer une expertise pour aider à gérer, alimenter et utiliser cette structure. Le directeur général adjoint de l’Agence de l’informatique du Sénégal, Sada Wane, qui a présidé cette cérémonie de remise de diplômes, considère que ces formations répondent, de manière prompte et concrète, à l’une des préoccupations majeures du Plan national géomatique que l’Etat est en train de mettre en œuvre avec l’appui du gouvernement canadien.

Il a expliqué que la formation est une composante essentielle de ce plan et aura pour finalité de renforcer l’expertise sénégalaise en géomatique, en vue d’assurer une gestion optimale de l’infrastructure des données géospatiales du Sénégal.

Eugène Kaly

(Source : Le Soleil, 12 avril 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)