twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gabon Internet Xchange centre transitaire du trafic Internet en Afrique centrale

jeudi 3 septembre 2015

Choisi par l’Union Africaine (UA), Gabon Internet Xchange (Gab-IX) sera le centre transitoire du trafic Internet dans les six pays que compte l’Afrique centrale.

Après une consultation d’experts spécialisés dans le développement de l’Internet, la Commission de l’Union Africaine a choisi le Gabon pour être le centre transitoire du trafic Internet en Afrique centrale. Un choix justifié mais qui pourrait être une source de conflit idéologique dans l’espace communautaire.

Tout compte fait, le Gabon Internet Xchange améliorera la vitesse de connexion Internet au sein des six pays que compte l’Afrique centrale et permettra ainsi aux populations, d’avoir accès à une connexion haut débit et à moindre coûts.

Ce point d’échanges ouvre également la prospective de l’hébergement des données très souvent stockées à l’étranger, dans des pays occidentaux.

Choix justifié

Le choix de l’UA est tout à fait justifié au regard de la percée du secteur numérique au Gabon. Les technologies 3G/4G, fibre optique, de mobile Banking, etc., sont déjà effectives et ce, bien avant ses voisins camerounais, centrafricains, tchadiens, équato-guinéens et congolais.

Selon les statistiques de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) pour l’année 2014, le Gabon se positionne à ce jour, à la tête des pays de la sous-région en termes de développement du secteur numérique Ainsi l’Etat gabonais ambitionne sur les prochaines années, de « bâtir une économie numérique dynamique ». Les efforts pour le développement ce secteur ne sont donc pas à leur fin puisque le pays continue sa mutation numérique.

(Source : Gabon Eco, 3 septembre 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)