twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

French Tech Sénégal : la nouvelle communauté d’acteurs du numérique français et de leurs partenaires lancée à Dakar

vendredi 18 novembre 2016

Les entreprises françaises et leurs partenaires, tout un ensemble de développeurs, designers et autres prestataires vont pouvoir se réunir désormais autour d’une organisation formelle au Sénégal. Elle s’appelle la French Tech Sénégal. Ce regroupement d’acteurs du numérique va « favoriser plus d’impact » et « faire un pont entre l’économie numérique en France et l’économie numérique au Sénégal » selon Karim Sy, le fondateur de Jokkolabs qui a accueilli le lancement de la nouvelle French Tech. Les initiateurs entendent – c’est l’un des objectifs affichés – favoriser l’émergence des start-up au Sénégal grâce aux communautés qui permettent aux entrepreneurs de tester leur projet. La facilitation de la conquête des marchés internationaux par la participation d’entreprises à des salons internationaux est également envisagée par les membres fondateurs. Après Cap Town et dernièrement, Abidjan, c’est au tour de Dakar de disposer de sa French Tech. Pour marquer l’événement, l’ambassadeur de France à Dakar avait fait le déplacement. Christophe Bigot a profité de l’occasion pour rappeler l’engagement de son pays à aider les jeunesses africaines dans leurs projets. Il a rappelé plusieurs outils déja en place. C’est le cas de l’Agence française de développement, Business France qui soutient l’initiative French Tech et du service de coopération culturelle.

Lancée par le gouvernement français il y a trois ans, la French Tech s’est notamment donné comme ambition d’améliorer l’écosystème des start-up françaises, de leurs réseaux de partenaires et à développer son attractivité internationale comme c’est précisé dans un communiqué. Le label fait, soutient-on, référence à toutes les personnes qui travaillent dans ou pour la croissance et le rayonnement international des start-up hexagonales. Le lancement de la French Tech Sénégal entre dans le cadre de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat qui va se conclure le 20 novembre.

Ousmane Guèye

(Source : CIO Mag, 18 novembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)