twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fracassantes révélations de Thierno Alassane Sall : "Comment Wade a organisé le pillages de l’Artp"

lundi 3 novembre 2014

La sortie de Me Abdoulaye Wade contre Macky Sall suscite des réactions dans le camp du pouvoir. Après Aly Ngouille Ndiaye e autres, c’est au tour de Thierno Alassane Sall d’apporter la réplique à l’ancien Président.

Pour l’ancien ministre des infrastructures et des transports, "Me Wade est mal placé pour parler de transparence et de bonne gouvernance, lui qui a organisé le et pillages" de l’Artp.

"Pour avoir été directeur de l’Artp, je sais comment Wade a organisé le pillage de l’entreprise, gérée depuis la Présidence à coups de décrets pour spolier les ressources financières des Sénégalais. Les terres autour de Ouakam et de l’aéroport ont été données à des privés, parfois 4.000 FCfa le m2, pour être revendues à l’Artp à 600.000 le m2 ", révèle Thierno Alassane Sall avant d’ajouter que la Caisse de dépôt et de consignation ont et l’Ipres été coulées dans les mêmes conditions. "Des avocats ont aussi reçu des sommes très conséquentes, souvent plus de 100 millions de francs Cfa. j’ai même failli porter plainte et parmi eux, certains sont aujourd’hui en train de défendre Karim Wade. Un célèbre architecte qui est à ses heures perdues un défenseur de toutes les formes de droit, notamment celui d’occuper certaines terres illégalement, a reçu plus de 400 millions de FCfa pour un projet dans lequel l’Artp n’avait rien à voir et sans qu’il y ait un contrat établi entre les deux parties, c’est-à-dire entre l’Artp et lui", indique-t-il. En somme pour Thierno Alassane Sall Wade ferait mieux de faire profil bas au lieu de s’ériger en donneur de leçons. De même, dira-t-il, dans L’As : "la justice sera toujours imparfaite si Me Wade ne rend pas compte".

(Source : Leral, 3 novembre 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)