twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Formation : L’Institut africain d’informatique à la reconquête de ses heures de gloire

lundi 17 juillet 2017

La capitale gabonaise Libreville va abriter les 17 et 18 juillet 2017 le conseil d’administration de l’Institut africain d’informatique (IAI) ainsi que son assemblée générale. De manière général, cette session devrait aboutir sur une série de décisions qui devront porter sur la modernisation de l’institut, tel qu’il ressort des propositions et recommandations formulées le 12 juillet 2017 par le comité d’experts de l’IAI, réuni en prélude à ce conseil d’administration.

« L’objectif principal du Comité d’experts était de finaliser le projet de restructuration de l’IAI, initié lors du précédent Conseil d’administration et de proposer un projet de révision des textes statutaires, le tout en conformité avec l’évolution technologique et la diffusion de l’outil informatique dans ses Etats membres », explique l’administrateur délégué du Bénin, Jean de Dieu Gbenoutin Bade cité par nos confrères de Gabon Review.

Ainsi, au cours de ce conseil, les administrateurs de l’IAI devront valider le nouveau plan de relance de l’institution, son plan d’orientation stratégique, son modèle économique et son plan de gouvernance institutionnelle. Ils devront également examiner les propositions de solutions juridiques sur l’accord de siège, sur les textes portant création de l’IAI, les statuts de l’IAI, le règlement intérieur, le statut du personnel comportant le statut particulier du corps enseignant de l’IAI.

Selon Jean de Dieu Gbenoutin Bade, ce sera le lieu de redonner à l’IAI toute sa place de cadre par excellence de la formation des jeunes dans les filières technologiques pour pouvoir répondre aux besoins des Etats en la matière : ‹‹Nos Etats ont des besoins du point de vue numérique, informatique et technologique. Il est donc souhaitable que l’IAI soit une institution avangardiste pour pouvoir répondre à ces principaux besoins. C’est cela qui fait que nous ne pouvons pas rester sur nos lauriers. Les travaux que nous initions depuis un certain temps sont destinés à donner beaucoup plus de rayonnement à l’IAI ››.

(Source : TIC Mag, 17 juillet 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)