twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Financement des TIC : Les banques invitées à davantage soutenir le secteur

jeudi 10 avril 2014

Le conseil national du patronat du Sénégal (Cnp), en partenariat avec l’Organisation des professionnels des technologies de l’information et de la communication (Optic), a organisé, hier, une journée de réflexion et d’échanges sur « les instruments de financements des Pme-Tic ».

Parmi les principaux freins au développement du secteur des technologies de l’information et de la communication (Tic), il y a le financement. Ce que les professionnels du secteur jugent paradoxal, compte tenu de leur importante contribution dans l’économie nationale.

« Renforcer le secteur des Tic implique une régulation efficace et un marché plus dynamique avec des acteurs diversifiés », pense le président de l’Organisation des professionnels des Tic du Sénégal (Optic), Antoine Ngom. A en croire ce dernier, la contribution des Tic dans l’économie du Sénégal est appréciable, elle est estimée à environ 10% ces dernières années.

Ces résultats sont, selon lui, dus essentiellement à un secteur des Télécommunications dynamique. « Nous pensons que l’économie numérique est en mesure d’atteindre le seuil de 20% à l’horizon 2020, si nous arrivons à relever les grands défis qui se posent au secteur », a également soutenu M. Ngom.

Il estime qu’une régulation efficiente permettant une concurrence saine et un marché dynamique assure un secteur privé compétitif sur le marché national et international. Mais, pour cela, poursuit-il, il est nécessaire de mettre en place des fonds adaptés à l’activité et aux défis spécifiques à l’économie numérique.

« On ne saurait, en effet, parler d’un Sénégal émergent sans un secteur de l’économie numérique performant et dynamique », estime M. Ngom.

Présidant la rencontre, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Mouhamadou Abiboulaye Dièye, a exhorté les banques à davantage investir dans le secteur des Petites et moyennes entreprises (Pme) évoluant dans la télécommunication.

Ce secteur, à son avis, est l’un des plus dynamiques du pays. C’est pourquoi le ministre a aussi appelé l’ensemble des acteurs à une plus grande synergie dans les actions afin de faciliter d’une part, l’accès aux financements, et d’autre part, favoriser le plein épanouissement des professionnels du secteur des télécommunications.

Ainsi, 66 mesures opérationnelles visant à faciliter aux Pme l’accès au crédit ont été identifiées par les spécialistes qui ont pris part à la rencontre.

Il s’agit notamment de l’allègement des mécanismes des conditions de constitution et de réalisation des garanties, le renforcement des fonds propres des Pme, l’amélioration de la fiabilité et l’accessibilité de l’information financière, la promotion de l’intermédiation financière, entre autres propositions.

Oumar Ba

(Source : Le Soleil, 10 avril 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)