twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fin officielle de Windows XP et Office 365 : « Malgré nos appels et actions de sensibilisation à migrer vers Windows 8 et Office 365, 80% des entreprises sénégalaises tournent encore avec des PC sous XP. ", selon Victoria Uwadoka

mercredi 9 avril 2014

Il y a environ un an, Microsoft a entamé une vaste campagne de sensibilisation pour informer les entreprises de la fin de support de Windows XP et Office 2003. On se souvient des rencontres avec les chambres de commerce, les associations professionnelles, les DSI des entreprises sénégalaises, etc. Avez-vous le sentiment aujourd’hui que le message est passé ?

Après un an de campagne, on peut dire que le message est partiellement passé. Pourquoi ? Parce que nous avons constaté que jusqu’à aujourd’hui, beaucoup d’entreprises n’ont pas encore effectué leurs migration. Nous avons certes diffusé largement l’information à travers les moyens et canaux dont nous disposions, mais, est-ce que le message est passé au sens où les entreprises doivent avoir entamé leur migration ? Je n’en suis pas certaine. C’est pourquoi, nous continuions à sensibiliser tous les utilisateurs de Windows XP à comprendre ce que la fin du support signifie et quelles sont les mesures à prendre pour passer à un système d’exploitation moderne (c’est-à-dire, Windows 7, Windows 8 et Windows 8.1). Nous voulons nous assurer que nous avons attiré suffisamment l’attention des directeurs d’entreprises sur les risques encourus après la date du 8 avril 2014.

Avant de revenir sur les dangers, car il faut bien continuer à en parler, beaucoup se demandent toujours pourquoi Microsoft met-il fin au support de Windows XP ?

En effet, Windows XP a connu un succès phénoménal. La preuve, aujourd’hui, XP s’exécute encore sur un quart à un tiers des postes de travail dans le monde, plus de 13 ans après le son lancement sur le marché. Il faut néanmoins comprendre que XP est aujourd’hui dépassé tout comme la Renault R4 ! Les fonctionnalités de XP ne répondent pas au nouveau mode de travail en entreprise. Dépassé même au plan de la sécurité vue l’évolution de la cybercriminalité et des programmes malveillants. Ce système d’exploitation a été créé à une époque où les menaces étaient fondamentalement différentes. Nous sommes dans une nouvelle ère technologique qui nécessite l’utilisation des outils plus adaptés aux nouvelles tendances.

Microsoft met un terme à toute assistance techniques pour Windows XP et Office 2003 c’est à dire sans mises à jour logicielles ni correctifs de sécurité. Tout à l’heure vous évoquiez les dangers auxquels s’exposent les utilisateurs, en majorité les entreprises. Dites-nous en un peu plus. Comme vous l’avez bien souligné dans votre question, a partir aujourd’hui, 8 avril 2014, Microsoft ne fournira plus les mises à jour permettant de protéger les postes qui tournent toujours sur Windows XP. Les PC continueront à fonctionner, mais ils seront plus vulnérables face aux risques d’insécurité. Les environnements non pris en charge et non corrigés sont vulnérables aux menaces. Il y aura également un manque de support des éditeurs de logiciels indépendants (ISV) et des fabricants de matériel : Une étude du secteur publiée par Gartner Research en 2011 a indiqué que, de nombreux éditeurs de logiciels indépendants (ISV) ont cessé de prendre en charge de nouvelles versions des applications sur Windows XP. L’accès aux innovations matérielles risque d’être entravé, car selon Gartner Research depuis 2012, la plupart des fabricants de matériel pour PC envisageait cesser la prise en charge de Windows XP sur la majorité de leurs nouveaux modèles de PC.

Vu que nous sommes au-delà du 8 avril aujourd’hui, doit-on comprendre qu’il est trop tard pour les entreprises qui n’ont pas encore démarré leur migration ? Microsoft a-t-il prévu des mesures d’accompagnement ?

Non, il n’est pas trop tard si une entreprise prend dès aujourd’hui les dispositions pour démarrer un projet de migration. Et oui, Il y a plusieurs offres et programmes disponibles pour accompagner chaque entreprise selon leurs besoins spécifiques. Les entreprises concernées peuvent contacter leurs partenaires Microsoft, leur gestionnaire de compte ou le cas échéant, contacter Microsoft directement pour un accompagnement sur mesure. Nous sommes joignables au +225 20310504 Ou par email à westcentralafrica@microsoft.com

Je veux saisir cette opportunité pour rassurer les utilisateurs sur l’engagement de Microsoft à collaborer étroitement avec eux pour soutenir leur migration de Windows XP à Windows 7, Windows 8 ou Windows 8.1.

(Source : Dakar Actu, 9 avril 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)