twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fibre optique : Le Congo entame la réalisation du dernier kilomètre du Backbone national

lundi 21 août 2017

La République du Congo pourra achever très prochainement la construction de son Backbone national. C’est ce qui est ressorti d’un séminaire ministériel sur les expériences du développement de la Chine pour les pays francophones achevé le 4 août 2017 en Chine, et auquel à pris part Léon Juste Ibombo, en sa qualité de ministre congolais des Postes et Télécommunications. Alors qu’il s’exprimait à cette occasion, il a fait savoir que le Congo s’est déjà doté d’une dorsale (Backbone) souterraine à fibre optique de près de 1300 km et actuellement, le cap est mis sur la réalisation du dernier kilomètre ou » last mile« .

« Il est question, à travers cette troisième phase du déploiement de la fibre optique, de faire bénéficier à toute la population des services de communication électronique. Par le biais d’un partenariat public-privé, il s’agira d’installer un Datacenter, prélude à de l’intranet gouvernemental et la création d’un incubateur et d’un Technopole. Ce dernier kilomètre, une fois atteint, permettra au Congo de réunir toutes les conditions de son arrimage au développement de l’économie numérique », explique Léon Juste Ibombo, qui se satisfait de la présence du très haut débit aujourd’hui sur la quasi-totalité du territoire congolais.

Pour conclure, Léon Juste Ibombo ajoute que depuis 2004, le président Denis Sassou-N’Guesso a pris la résolution de faire des TIC un moyen important de réduction de la pauvreté. Une orientation suivie par le gouvernement qui s’active depuis lors à « assurer la couverture nationale en matière de communication et des TIC afin de garantir un accès universel aux services de la téléphonie et à l’internet d’une part, et d’accélérer l’introduction du Congo dans la société de l’information, d’autre part ».

(Source : TIC Mag, 21 août 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)