twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fibre optique : Camtel et Huawei veulent l’adhésion du Brésil à leur projet commun de câble sous-marin

lundi 24 juillet 2017

L’état d’avancement du projet de câble sous-marin à fibre optique South Atlantic Inter Link (SAIL) qui va relier la ville camerounaise de Kribi à celle brésilienne de Fortaleza est actuellement jugé satisfaisant. C’est le principal constat qui ressort d’une audience la semaine dernière entre l’ambassadeur du Brésil au Cameroun Sergio Couri Elias et le directeur général de la Cameroon Telecommunications (Camtel). Ainsi, le montage financier du projet est déjà bouclé, tout comme l’étude des fonds marins et les différentes étapes de la faisabilité sont achevées. On apprend par ailleurs que les activités de fabrication du câble sous-marin et d’intégration des répéteurs sont réalisées à environ 55%.

La rencontre entre les deux hommes a également été l’occasion pour eux de regretter l’absence du gouvernement brésilien dans ce regroupement d’intérêts économique et technologique. Une absence que l’ambassadeur brésilien au Cameroun justifie par les difficultés économiques que traverse actuellement son pays, et aussi le fait qu’il s’est déjà engagé dans un projet similaire porté par l’Angola.

Pour rappel, le projet Sail est doté d’un linéaire de 6 000 km de câble à fibre optique des deux points de raccordement (Kribi et Fortaleza) pour un coût estimé à 280 milliards de F Cfa. Le projet a été lancé en juillet 2016 par le consortium formé entre le Cameroun et la China United Telecommunications Corporation (China Unicom devrait disposer de transmissions de données de grande capacité et à grande vitesse estimées à 32 Tbit/s, entre l’Afrique et le continent américain.

(Source : TIC Mag, 24 juillet 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)