twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Ferré par le rapport de la Cour des comptes : N’dongo Diao charge Me Abdoulaye Wade

jeudi 9 juillet 2015

N’dongo Diao qui balance Me Wade à trois reprises ! Sans blague alors ! Comme révélé, les auditeurs de la Cour des comptes avaient transmis à l’ancien Dg de l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (Artp) leur rapport provisoire pour y apporter des réponses. Eh bien, dans ses réponses, N’dongo Diao ne s’est pas gêné, alors pas du tout, pour « livrer » son ancien mentor.

Tenez, interpellé par la Cour des comptes sur le financement douteux du projet de Radiotélévision africaine (Rta), N’dongo Diao lâche : « La Cour a bien raison, c’est l’ancien Président de la République qui m’a instruit par sa lettre n° 000826 du 16 août 2010 de signer un contrat d’architecture avec l’architecte Pierre Goudiaby Atepa (...) ».

Mieux, pour l’acquisition d’un immeuble auprès d’Amsa dans les conditions nébuleuses révélées par la Cour des comptes, l’ancien directeur général de l’Artp a aussi orienté les auditeurs vers le...Palais. Que dit N’dongo Diao ? « Au moment du paiement d’acomptes d’un montant global de 2 milliards F Cfa, l’Artp n’avait plus de Conseil de régulation. Le mandat de l’équipe, dont le Président était le professeur Sakho, avait expiré et aucune disposition transitoire n’a été prise. Et c’est avec mon supérieur hiérarchique d’alors, Monsieur le Président de la République que j’ai entamé la procédure d’acquisition ». Ya encore !

Et comme il n’y a jamais deux sans trois, N’dongo Diao, qui a été appelé à s’expliquer sur ses indemnités de plus de 300 millions de F Cfa, s’est encore montré trop bavard. « Le montant des primes auxquelles vous faites référence, correspond à une régularisation d’avantages dus que j’avais refusé de prendre sans que mon supérieur hiérarchique ne fût au courant, c’est-à-dire le Président de la république Maître Abdoulaye Wade. (...) ». No comment !

(Source : Dakar Actu, 8 juillet 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 17 227 783 abonnés Internet

  • 16 672 913 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,10%
    • 3G : 28,11%
    • 4G : 55,79%
  • 247 760 abonnés ADSL/Fibre (1,45%)
  • 305 746 clés et box Internet (1,77%)
  • 1364 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,44%
  • Internet mobile : 98,56%

- Liaisons louées : 4 420

- Taux de pénétration des services Internet : 97,12%

(ARTP, 31 décembre 2022)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%
(Internet World Stats 31 décembre 2018)


- 8861 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2022)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 297 046 abonnés
- 256 076 résidentiels (86,21%)
- 40 970 professionnels (13,79%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 31 décembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 854 830 abonnés
- Taux de pénétration : 117,57%

(ARTP, 31 décembre 2022)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik