twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Félicitations et bonne chance Seydou

samedi 31 août 2002

Le bruit qui courait depuis de semaines au sujet de la nomination de notre ami Seydou Sissouma, responsable de l’édition en ligne du Soleil et membre d’Osiris, comme conseiller en communication du Général Amadou Toumani Touré, le nouveau président que les maliens se sont démocratiquement choisi à l’issue des dernières élections présidentielles, vient d’être officiellement confirmée. De prime abord, c’est avec regret que nous avons accueilli la nouvelle car le départ de Seydou est une grosse perte pour Osiris au profit duquel il n’avait jamais manqué de mettre toute son énergie, tout son talent, tout son sérieux et cela dans la plus grande discrétion qui soit. Mais à bien y regarder, c’est avec joie et fierté que nous voyons Seydou se rendre sur l’autre rive du fleuve Sénégal pour se mettre au service de son pays et se lancer dans une aventure exaltante. Hier malien du Sénégal, Seydou est aujourd’hui un sénégalais du Mali confirmant ainsi que nos deux peuples, jadis unis dans l’empire du Mali et plus récemment dans l’éphémère Fédération du Mali, ne font en réalité qu’un seul et unique peuple que les vicissitudes de l’histoire n’ont quant au fond jamais véritablement séparé. Nous espérons que ses hautes et lourdes responsabilités lui laisseront tout de même un peu de temps pour qu’il puisse continuer à se consacrer au travail de vulgarisation des technologies de l’information et de la communication auquel il contribuait si brillamment au sein d’Osiris et à travers le bulletin Franconnex. Au delà des félicitations que nous lui adressons de tout coeur, nous ne pouvons donc nous empêcher de lui lancer un défi qu’il relèvera sans doute : Qu’il appuie l’Observatoire sur les Systèmes d’Information les Réseaux et les Inforoutes au Mali (OSIRIM) qui vient de naître et qui m’a fait l’honneur de me convier à assister à Bamako à la première rencontre de son bureau dirigé par Samba Bathily, avec lequel nous nous ferons un devoir d’entamer une collaboration fraternelle afin que le Mali des temps immémoriaux ait également ses prolongements dans la sphère numérique.

Amadou Top
Président d’OSIRIS

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)