twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Faux comptes Facebook : comment l’étudiant Pape Diop a réussi à coucher avec 22 filles différentes ?

vendredi 13 janvier 2017

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication ne sont visiblement pas totalement maîtrisées par la junte féminine sénégalaise. Vingt-deux nouvelles victimes ont été notées, toutes amadouées par la même personne.

C’est un jeune étudiant du nom de Pape D. Diop qui fait le buzz cette fois-ci. Habitant le quartier de Pikine dans la banlieue Dakaroise, l’étudiant de 27 ans, avec ses deux comptes sur Facebook a réussi à tromper 22 filles.

Via ses deux comptes, l’un portant le nom de Aissatou Ndiaye et l’autre Daba Diop, Pape Diop sait comment s’y prendre avec les demoiselles. Il crée un climat social assez solide pour après avoir la confiance des jeunes filles qui elles, croient converser avec une de leur semblable.

En outre, malin dans sa démarche, Pape Diop choisit les filles qui en apparence sont intéressées par le gain facile ou le fameux « Mbaarane » très prisé par une partie de nos jeunes filles.

Dès lors, il propose à ses filles un plan pour soutirer de l’argent à un soi-disant parent plein aux astres. Son forfait en marche, il prend le personnage du dit parent et se mue en homme d’affaires influent. Lorsque les filles appellent c’est le planificateur du plan qui répond et joue le jeu. Il choisit ensuite un lieu chic pour recevoir ces filles. La plupart du temps dans un hôtel ou une auberge, prétextant qu’il est célèbre et riche. Pire encore pour ces jeunes filles, ce sont elles-mêmes bernées par la confiance aveugle, qui payeront la nuitée de leurs propres poches.

Certaines filles racontent qu’il a réussi à abuser d’eux avant de filer avec leurs avoirs. Une fois au lieu de rendez-vous, il te propose une partie de jambe en air. Après la séance libidineuse quand la fille se dirige vers les toilettes. L’étudiant ouvre le sac et récupère l’argent des filles avant de se fondre dans la nature. La plupart de ses victimes étaient obligées de payer la chambre.

C’est après avoir drogué et abusé d’une fille , que cette dernière a décidé de porter plainte. Après des enquêtes au niveau de la brigade de recherche. Les forces de l’ordre ont trouvé après d’âpres recherches que le sieur a réussi à arnaquer une vingtaine de filles via ce procédé. Pape Diop a été arrêté et mis en garde à vue.

(Source : Sene News, 13 janvier 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)