twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Faire de l’informatique un outil de production de valeur et non un centre de coût

jeudi 12 août 2010

Une société américaine fournisseur de services d’ingénierie informatique dédiée aux technologies de Microsoft a ouvert hier les portes de ses nouveaux bureaux à Dakar aux acteurs des grandes, moyennes et petites entreprises nationales et internationales présentes au Sénégal. L’objectif étant de permettre au monde du Tic d’échanger avec ses architectes, consultants et conseillers sur les potentialités de leurs systèmes d’information.

Faire en sorte que l’informatique ne soit plus un centre de coût mais plutôt un outil de production de valeurs est un défi que Axxend, une société américaine fournisseur de services d’ingénierie informatique, veut relever, à travers son implantation au Sénégal, précisément à Dakar, dans l’intention de couvrir les dix-neuf pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. D’après le diagnostic dressé par son président directeur général, il ressort, dans ces deux régions d’Afrique, des carences en termes de sécurité, de qualité et de disponibilité des données informatiques, ainsi que de la virtualisation des serveurs. Tout un investissement de haute technologie auquel essaiera de s’atteler Axxend. La société se veut un bouclier contre la corruption et la cybercriminalité dans les dix-neuf pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre qu’elle compte couvrir.

‘Nous aidons les entreprises à augmenter leur chiffre d’affaires, à maîtriser leurs coûts et réinvestir dans l’innovation, afin que l’informatique ne soit plus un centre de coût mais plutôt un outil de production de valeurs’, a décliné hier Alberto Olympio. Selon lui, plusieurs facteurs ont été déterminants dans le choix du Sénégal. Il s’agit du climat des affaires très propice, du cadre de vie sécurisé, de la richesse du marché de business incarnée par de grandes structures de télécommunication, ainsi que de l’accès à l’Internet plus facile que dans les autres pays de la sous-région. Autant de potentialités que Axxend veut exploiter pour conquérir le marché informatique de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

D’après M. Olympio, Axxend n’est pas un concurrent de Microsoft, mais plutôt son partenaire gold certifiée dans les domaines de compétences tels que le business intelligence, l’active directory, la sécurité informatique, les communications unifiées, les bases de données, entre autres. Mais en dehors des technologies Microsoft, ajoutera-t-il, cette société apporte l’éducation sur les nouvelles technologies de l’information. ‘Avec un personnel total de dix mille employés, Microsoft ne vend pas en direct, il est obligé de passer par les partenaires pour satisfaire ses cinq milliards de clients dans le monde’, indique-t-il.

Cette journée porte ouverte a été l’occasion pour les visiteurs, notamment les grandes, moyennes et petites entreprises nationales et internationales, d’apprécier l’apport de Axxend tout en émettant des réserves. ‘En tant que prestataire de services, nous faisons des offres informatiques. Et pour ce qui est de la sécurité, avec les solutions de Axxend, il se pose un problème de confidentialité parce que qui dit une application online, dit qu’ils auront votre mot de passe. Ce qui fait que nous sommes un peu hésitant à ce niveau. Sinon, la structure présente de gros avantages, puisque ce sont des serveurs qui sont mis en ligne. Ce qui veut dire qu’on n’aura plus besoin des serveurs physiques. Et s’agissant des licences aussi, il y a des avantages sur le prix. Dans les entreprises, la licence constitue aujourd’hui un casse-tête chinois’, a réagi Kombila Ekang Donald, administrateur de système réseau de l’entreprise Neosys International, basée à Dakar.

Abdoulaye Sidy

(Source : Wal fadjri, 12 août 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)