twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Facebook veut rendre "plus sûr et plus fiable" l’usage d’Internet en Afrique

mardi 7 février 2017

Facebook a lancé, mardi, à Johannesburg (Afrique du Sud), une série d’initiatives visant à rendre Internet "plus sûr et plus fiable" pour les habitants de toute l’Afrique, ’’en particulier les enfants et les jeunes’’, annonce un communiqué reçu à l’APS.

Facebook s’est associé à des organismes du secteur public et des organisations non gouvernementales de toute l’Afrique sous le slogan : "Agissons ensemble pour un Internet meilleur !".

"Rien n’est plus important pour nous que la sécurité des utilisateurs de Facebook. Chaque jour, les utilisateurs se connectent à Facebook pour communiquer et pour partager leurs opinions, et ils devraient être en mesure de le faire dans un environnement sûr", a indiqué Akua Gyekye, Responsable de la politique publique de Facebook pour l’Afrique.

Selon le communiqué, Facebook "développe des produits qui permettent aux communautés de garder le contrôle et de se soutenir mutuellement pendant les crises, tout en garantissant leur sécurité en ligne".

"Chaque produit Facebook intègre des mesures de confidentialité et de sécurité afin de protéger vos informations", ajoute la même source, relevant que plus de 100 pays "participent à l’effort et créent le dialogue pour aider les utilisateurs à envisager de petites mesures pour rester en sécurité en ligne".

L’initiative, précise t-on, "est coordonnée par le réseau conjoint Insafe/INHOPE, avec le soutien de la Commission européenne et des centres nationaux Safer Internet à travers l’Europe et au-delà".

En Afrique, Facebook collabore avec de nombreux partenaires dont l’Association Joxafrica au Sénégal pour "garantir la sécurité et l’éducation de leurs communautés et répondre aux besoins des personnes vulnérables".

Le réseau mondial "leur apporte un soutien financier et marketing qui leur permet de sensibiliser le public à la sécurité en ligne", selon le communiqué.

Il ajoute que Facebook "organise également un événement à Johannesburg (Afrique du Sud) et à Nairobi (Kenya) en vue de promouvoir l’importance de la sécurité en ligne pour les étudiants, les enseignants, les parents et les législateurs".

(Source : APS, 7 février 2017)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)