twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Extorsion de fonds sur des photos pornos : les maitres chanteurs écopent de deux ans ferme

samedi 31 mai 2014

Sale temps pour Madieng Guissé et Babacar Dieng poursuivis pour association de malfaiteurs et extorsion de fonds. Ils ont été condamnés, hier, par le tribunal des flagrants délits à deux ans de prison dont un mois ferme. Les faits pour lesquels ils sont poursuivis concernent une rocambolesque affaire de photos pornographiques qu’ils utilisaient pour faire chanter la dame Mme D.

En fait, cette dernière, au temps où elle n’était pas encore mariée, avait eu l’impudeur de se faire photographier lors de ses ébats avec son copain d’alors, un certain J.C B, un Européen. C’était en 2006. Entre temps, indique le « Populaire » la demoiselle est devenue madame. Malheureusement pour elle, ces photos des temps d’insouciance sont tombées entre les mains de Massamba Diaw, Madieng Guissé et Babacar Dieng qui les ont utilisées pour extorquer de l’argent à cette banquière. Ils menaçaient de tout dévoiler à son époux, si elle ne leur remet pas de l’argent.

En fait, pour mieux comprendre comment on en est arrivé là, il faut savoir que c’est Massamba Diaw qui détenait les photos qu’il dit avoir récupérées de la carte mémoire de son patron, J.C.B. Seulement, il a eu le malheur de les montrer à Babacar Dieng et Assane Kâ qui ont réussi à les lui subtiliser pour en faire un instrument de chantage. Ils saisissent la dame et réclament 2 millions pour ne pas les divulguer. Mme D. dit niet. Mais comme dans un film, ses bourreaux lui déposent à son lieu de travail une enveloppe dans laquelle il y avait des copies des photos en question, en plus d’un numéro de téléphone à contacter pour la remise de l’argent.

Sachant que l’affaire vire au sérieux, elle saisit la police qui lui demande de jouer le jeu pour ferrer ses maîtres-chanteurs. C’est ainsi qu’elle appelle sur le numéro et donne rendez-vous à la Place de l’Indépendance pour la remise de l’argent. C’est là qu’entre en scène Madieng Guissé qui se fait alpaguer dès qu’il pointe le bout de son nez. Alors que Assane Kâ disparaît, Massamba Diaw et Babacar Dieng sont alpagués à leur tour. Si Massamba Diaw qui clame que les photos lui ont été chipées à son insu et Madieng Guissé - selon qui, il n’a fait qu’aller récupérer de l’argent - ont nié être impliqués dans cette entreprise délictuelle, Babacar Dieng lui a avoué, non sans mouiller Madieng. Il faut noter que le tribunal n’a pas suivi le Procureur qui demandait qu’ils soient tous condamnés à deux ans de prison ferme. Massamba Diaw a été relaxé alors que les deux autres prévenus écopent de peine.

(Source : Dakar Actu, 31 mai 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)