twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Expresso Senegal lance ses services : c’est quoi ce charabia stratégique ?

lundi 12 janvier 2009

Après plus d’une année de préparation, le deuxième opérateur globale et troisième opérateur mobile sénégalais vient de lancer ses services. Cette journée si attendue a commencé par l’inauguration des locaux et installations par le ministre sénégalais chargé des télécoms, M. Abdoul Aziz SOW.

Grand a été notre étonnement de voir que ce lancement n’a pas fait l’objet d’une campagne publicitaire géante comme c’est la cas lors de lancement de nouvel opérateur sur un marché de télécommunications. Mis à part les locaux brandés, le principal support a été le réseau de taxi de Seniran Auto aux couleurs "Expresso" avec le slogan "Osez rêver d’un nouveau monde !". Aucune affiche outdoor, seul un petit réseau improvisé de vendeurs à la sauvette. Cette timide montée sur scène ne peut s’expliquer que par un manque de confiance sur la capacité qu’aurait ou pas leur réseau à contenir un éventuel rush... ils ont trés probablement opter d’y aller petit à petit avant un deuxième lancement qui sera alors beaucoup plus médiatisé.

Nous nous sommes aussi intéressé au contenu de l’offre constitué de 5 packages contenant un mobile CDMA, une carte SIM CDMA et un crédit de communication. Ces 5 packages vont de 15.000 Fcfa à 60.000 Fcfa selon le type de terminal choisi. Ce sont exclusivement des terminaux de marque Nokia, LG et Samsung. Pour plus de détails, un résumé des offres. Ce qu’il faut retenir, c’est que, pour le moment, les offres "Expresso" sont basées sur la technologie CDMA 3G, le package comprend un téléphone et une carte SIM CDMA 3G, donc la carte SIM est incompatibles avec les téléphones GSM classiques que nous détenons et les téléphones d’Expresso ne peuvent pas accueillir les SIM Gsm des deux opérateurs existants.

Essayer de comprendre la stratégie "Expresso" s’avère être très compliqué tant la démarche est peu commune, hasardeuse et d’une certaine manière assez originale. Comment un nouvel entrant peut il tourner le dos à cinq millions de clients potentiels ? C’est exactement ce que fait, pour le moment, Expresso Sénégal en optant exclusivement par la technologie CDMA. Les clients potentiels devront obligatoirement acquérir un terminal CDMA pour avoir une carte sim Expresso. Ceci peut être un frein à l’atteinte de l’objectif de tout nouvel entrant qui est d’avoir rapidement une taille critique pour bénéficier de l’effet de club. La meilleure façon de recruter rapidement des abonnés serait d’avoir des offres à des tarifs attractifs, or "15.000 Fcfa" c’est vraiment pas un tarif que l’on pourrait qualifier d’attirant lorsque nous savons que la Sonatel à déjà fait une offre "téléphone et carte Sim" à 10.000Fcfa, même si, il faut le dire, avec un terminal moins prestigieux que celui d’Expresso.

Ce lancement ne concerne pas le fixe car Expresso Sénégal ne serait pas encore prêt (plus d’un an de préparation...). Le seront-ils un jour ? le fixe les intéresse ils vraiment si l’on sait que c’est un marché mourant et peu porteur ?

Le lancement d’Expresso devait marquer les esprit par des offres "chocs", "agressives", "sans précédents", en lieu et place nous avons eu droit à du déjà vu avec en plus quelques limites techniques pour les clients potentiels (le CDMA).

Quelques part même, le retour d’un homme politique à sa famille d’origine aura ravi la vedette à notre nouvel entrant.

Le modou-modou des télécoms

(Source : L’Afrique des télécoms, 12 janvier 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)